INFOS ET ACTUALITES

"Pourquoi m'a-t-on fait subir ce geste ?"

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Certains témoignages sont franchement difficiles à lire. Sur le Tumblr (microblog) Je n’ai pas consenti, des patients racontent comment un médecin ou un(e) gynéco n’a pas demandé ou respecté leur accord avant d’effectuer un acte médical. Certains parlent d’humiliation, beaucoup de douleur.

pansement pouce mécontent

Les patients et usagers des soins s'interrogent : « Pourquoi m’a-t-on fait subir ce geste, et surtout pourquoi ne m’a-t-on pas demandé mon avis ? »

Une internaute décrit ainsi son premier accouchement : au moment de l’expulsion, sans anesthésie, sans m’en informer, sans mon consentement, [le gynéco de garde] a pris les ciseaux et m’a mutilée. J’ai crié. Et il m’a recousue comme ça, à vif. Une boucherie. J’ai mis trois mois avant de m’asseoir sur une chaise sans souffrir. Et aujourd’hui j’ai toujours mal pendant un rapport.

Plus loin, une femme qui témoigne, souffrait d’une scoliose, adolescente : le radiologue a insisté pour qu’elle enlève son soutien-gorge, sans lui proposer de blouse (avec notamment l’argument que des poitrines, il en voyait des dizaines par jour). Pour une autre, enceinte, c’est une sage-femme qui lui a fait affreusement mal en procédant à un décollement des membranes pour déclencher l’accouchement.

Pourquoi m’a-t-on fait subir ce geste, et surtout pourquoi ne m’a-t-on pas demandé mon avis ?.Il y a aussi quelques hommes qui s’expriment. L’un se souvient d’une visite médicale pour son inscription au concours d’entrée d’une école d’ingénieurs militaires.La médecin me dit “baissez votre slip”, écrit-il.Zéro explication sur la raison pourquoi elle devrait me palper les testicules.La loi du 4 mars 2002 dite « loi Kouchner », relative aux droits...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)