INFOS ET ACTUALITES

La prise en charge financière de l'IVG élargie à l'ensemble des actes

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

La prise en charge financière de l'interruption volontaire de grossesse (IVG) va être élargie à l'ensemble des actes l'entourant, y compris les examens biologiques, échographies et consultation de recueil de consentement, a annoncé le 16 janvier dernier la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, Marisol Touraine.

crédit photo ministère des affaires sociales

Crédit Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits de la femme - Au terme d’une visite au Centre de planification familiale du Centre hospitalier de Saint-Denis, à la veille du quarantième anniversaire de la promulgation de la loi Veil, Marisol Touraine a présenté le programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG en France.

La ministre, accompagnée de la secrétaire d'Etat aux droits des femmes, Pascale Boistard, a présenté le 16 janvier dernier le programme national d'actions pour améliorer l'accès à l'IVG, lors d'une visite au centre de planification familiale du centre hospitalier (CH) de Saint-Denis, à l'occasion des 40 ans de la promulgation de la loi Veil. A l'heure où le droit à l'avortement est remis en cause dans des pays où il existe, et des discours moralisateurs dans notre pays même, le gouvernement est fortement engagé pour garantir et faire progresser le droit des femmes et en particulier le droit à l'avortement, a tenu à faire savoir la ministre.

Elle a déclaré être "fière" du bilan du gouvernement jusque là, rappelant l'obtention du remboursement à 100% de l'acte d'IVG, l'extension du délit d'entrave à l'information, la suppression de la notion de détresse de la femme, la diffusion d'une information objective sur internet avec le site ivg.gouv.fr et la revalorisation de l'acte d'IVG. Mais nous serions coupables si nous nous reposions sur ce qui existe. Il faut toujours renforcer les droits des femmes, a-t-elle insisté. Aujourd'hui nous devons réaffirmer le droit en le rendant mieux et plus facilement accessible. C'est l'ambition du programme d'actions, a-t-elle ajouté. Le programme s'articule autour de trois axes : mieux informer, simplifier et améliorer le parcours des femmes, et garantir une offre diversifiée sur tout le territoire. Il est ainsi prévu, pour l'automne, qu'outre l'IVG, l'ensemble des actes nécessaires à sa réalisation soient pris en charge à 100% par la sécurité sociale, a annoncé Marisol Touraine. Les forfaits de prise en charge de l'IVG en ville et à l'hôpital seront harmonisés.

Désormais, quel que soit le lieu, non seulement l'acte mais aussi les examens de biologie médicale pré-IVG et de suivi pour l'IVG en ville, l'échographie de datation pré-IVG (en ville et en établissement de santé) et l'échographie de contrôle pour l'IVG en ville, la consultation de recueil du consentement en établissement de santé seront pris en charge, a-t-elle indiqué, rappelant qu'il s'agissait d'un engagement du candidat François Hollande. Nous allons aujourd'hui au bout de cette décision....

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)