INFOS ET ACTUALITES

Projets régionaux de santé : quelles ressources humaines ?

La directrice générale de l'Agence régionale de santé (ARS) Océan Indien, Chantal de Singly, a remis le 16 juillet 2014 à Marisol Touraine son rapport "pour une politique régionale de développement des métiers et des compétences en santé".

agence régionale de santé

Les propositions formulées dans le rapport de Chantal de Singly viennent alimenter les travaux en cours sur le projet de loi de santé

La direction générale de l'offre de soins (DGOS) avait évoqué cette mission confiée à Chantal de Singly, sur le volet ressources humaines des projets régionaux de santé (PRS) lors d'une réunion sur le pacte de confiance à l'hôpital en juin 2013. En juillet, Marisol Touraine avait donc confirmé qu'un groupe de travail serait animé par Chantal de Singly sur la question de l'élaboration d'un volet ressources humaines dans les PRS.

Dans la lettre de mission adressée le 2 octobre 2013, la ministre lui demandait de recenser l'ensemble des outils et des bonnes pratiques dans le champ de l'amélioration des conditions de travail, de la prévention des maladies professionnelles, de la gestion prévisionnelle des emplois et compétences, de l'accompagnement des jeunes professionnels. Sur le fondement de ce recensement, il vous appartiendra de formuler des recommandations opérationnelles permettant l'élaboration d'une politique régionale de développement des métiers et des compétences au sein des projets régionaux de santé, demandait la ministre.

Dans son rapport de 106 pages dont 42 pages d'annexes, mis en ligne sur le site internet du ministère le 16 juillet 2014, Chantal de Singly formule 12 propositions regroupées en quatre ambitions.

L’emploi infirmier est au premier rang des préoccupations et donc des actions des ARS. En amont des IFSI quelques ARS encouragent la promotion professionnelle. En aval le développement du tutorat est en partie financé par de nombreuses ARS

Ces 12 propositions sont présentées pour faire en sorte qu'émerge ou se renforce en région une dynamique de développement des ressources humaines en santé dans un dialogue social réunissant tous les partenaires, explique-t-elle en introduction. Les quatre ambitions sont de :

  • permettre la construction d'une vision régionale stratégique prospective et partagée sur les professionnels et les compétences ;
  • intervenir sur la régulation régionale des flux (flux d'entrée par la formation initiale), ainsi que la répartition des compétences sanitaires et médico-sociales ;
  • accompagner les acteurs dans l'animation et la promotion des questions relatives aux métiers, aux emplois et aux compétences dans les champs sanitaire et médico-social ;
  • promouvoir de nouvelles pratiques professionnelles et de nouveaux modes d'exercice par la formation et des incitations.

Commandé en octobre 2013 dans le cadre de la stratégie nationale de santé, ce rapport présente 12 propositions organisées autour de 4 ambitions...

Le ministère précise, sur son site, que ces propositions viennent alimenter les travaux en cours sur le projet de loi de santé.

Proposition 10 -  Centrer le contrôle pédagogique des écoles paramédicales sur l’adéquation des objectifs pédagogiques aux objectifs professionnels et mobiliser le levier des stages pour agir sur la répartition régionale des professionnels.

Lire le Rapport "pour une politique régionale de développement des métiers et des compétences en santé", juillet 2014.

Publicité

Commentaires (0)