INFOS ET ACTUALITES

Les recos de la Cour des comptes pour sortir les urgences de l'asphyxie

    Suivant

Il est urgent de s’occuper des urgences ! La Cour des Comptes en est convaincue et propose des solutions dans son dernier rapport. En effet, toujours plus de passages, et toujours moins d’effectifs, une situation qui ne peut plus durer. Réforme de la tarification, fermeture des petites structures d’urgences la nuit ou restructure de l’offre de soins en ville, les préconisations ne manquent pas.

Les recos de la Cour des comptes pour sortir les urgences de l'asphyxie

En 2016, les urgences (tous secteurs) ont enregistré 21,2 millions de passages pour un coût de 3,1 milliards d'euros. CR S. Toubon

Dans son rapport public annuel 2019, dévoilé ce mercredi matin, la Cour des comptes formule six recommandations pour aider les 641 services d'urgences toujours trop sollicités à sortir de l'ornière.

Les sages fondent leurs préconisations sur un constat alarmant. En 2016, les urgences (tous secteurs) ont enregistré 21,2 millions de passages pour un coût de 3,1 milliards d'euros. Le nombre de passages progresse en moyenne de 3,6 % par an (15 % en quatre ans) alors que 20 % des patients enregistrés aux urgences relèvent de la médecine générale de ville, selon la Cour qui s'appuie sur les remontées de terrain.

Cette dynamique se heurte au sous-effectif médical, générateur de tension dans un nombre croissant d'établissements. Double signal inquiétant : 77 % des médecins travaillent aux urgences à temps partiel en 2016 (contre 46 % trois ans plus tôt) ; et 25 % des postes à temps plein et 45 % de ceux à temps partiel sont vacants. Pour ne rien arranger, la tarification est jugée complexe et peu propice à un report des prises en charge hospitalières vers une médecine de ville...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Commentaires (1)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

566 commentaires

#1

éh bé

alors bon ...la cour des comptes suggère un truc qui se fait déjà.
Donc qui va maintenant avoir un statut officiel.
Mais on va donc libérer du temps médical en bousillant le temps infirmier. C'est pas grave. pas grave du tout.

Ensuite, un cadre aura la bonne idée de libérer du temps médical en proposant de refiler l'eau du bain aux ASDE....

Le tout avec des IDE qui acceptent de la faire pour peanuts car c'est valorisant), même remarque pour les ASDE.

Bref, rien ne va s'arranger. Les professionnels de santé vont continuer à se regarder d'un oeil torve (ceux qui font / ceux qui refusent).

Heureusement que les politiques et magistrats de la CC sont là pour nous aider à aller mieux !