INFOS ET ACTUALITES

La Réforme 100 % Santé : impact et forme pour les infirmiers hospitaliers

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Le gouvernement a fait de l’accès aux soins pour tous l’une de ses priorités. La mise en place, dès janvier 2019, et de façon progressive jusqu’en 2021, de la Réforme 100% Santé ou le fameux RAC 0 : (reste à charge 0) en est d’ailleurs une preuve. Qu’est-ce que cette réforme ? A-t-elle un impact sur les infirmiers hospitaliers ? Découvrez-le dans la suite de l’article.

Cet article est une publi-information de Lecomparateurassurance.com

L'idée de la réforme 100% Santé

lunettes

Lunettes, prothèse dentaire, équipement auditif… avec la mise en place progressive du RAC 0, les professionnels de santé comme chacun d’entre nous, pourront s’équiper au mieux et au meilleur prix.

L’idée de la Réforme 100 % Santé est née d’un constat : de nombreux Français abandonnent l’idée de recourir à des soins dentaires ou de bénéficier d’appareillages audio ou optiques par manque de moyens. D’après une étude de la DREES, parue en août 20141, 37 % des personnes qui ont des limitations fonctionnelles auditives moyennes à totales ne portent pas d’appareils, mais en auraient besoin.

Le but de la Réforme 100 % Santé, que l’on nomme également le Reste À Charge 0 ou RAC O, est donc d’inverser cette tendance en permettant à tous, et notamment aux moins aisés, d’être remboursés totalement. Une seule condition à cela, il faut disposer d’une mutuelle que vous pouvez comparer sur Lecomparateurassurance.com, car c’est elle qui prend en charge ce dispositif.

Les paniers de l’offre 100% Santé ont été définis par les professionnels de santé concernés, l’État, l’Assurance Maladie, les complémentaires santé et les fabricants des dispositifs pour proposer un large choix de produits de qualité et répondre aux attentes de chacun.

Les infirmiers hospitaliers vont-ils pouvoir profiter du RAC 0 ?

La mise en place de cette réforme va se faire progressivement. Le gouvernement a décidé de l’étaler sur deux ans et a défini un planning strict afin de permettre aux assurés, qu’ils soient bénéficiaires de la CMU ou d’une mutuelle responsable, d’être de mieux en mieux assurés et totalement remboursés sur leurs soins dentaires, optiques ou audio, au 1er janvier 2021.

Les infirmiers hospitaliers quels que soient leur statut et spécialité – Infirmier(e) anesthésiste, infirmier(e) de bloc, puéricultrice(teur), cadre de santé, infirmier(e) de pratique avancée… - sont couverts au sein de la Fonction publique hospitalière par une assurance santé responsable2 et auront donc le plein accès au RAC 0.
 

Quelle forme prendra cette réforme ?

RAC 100% réforme santéQuelle forme ce plan va-t-il prendre chez les dentistes, les audioprothésistes et les opticiens conventionnés ? Sur leurs devis, ils vont être tenus de présenter à leurs patients deux offres. L’une d’elle, baptisée 100% Santé, proposera des prestations concernant des lunettes de vue, des aides auditives et des prothèses dentaires de qualité et totalement remboursées. Ils ne pourront pratiquer aucun dépassement d’honoraires à ce moment-là. L’autre sera une offre à tarif libre que la mutuelle du patient sera libre de refuser, mais que lui pourra sélectionner, s’il accepte de payer le reste à charge qui dépendra de la garantie qu'il aura choisie.

Les infirmiers hospitaliers vont pouvoir, dans la mesure où ils bénéficient au sein de leurs établissements d’une Assurance Santé responsable, profiter pleinement des avantages promis par la Réforme 100 % Santé du gouvernement. Ils pourront ainsi accéder plus facilement à une offre de soins dentaires, optiques et audio plus large et mieux remboursée.


1- Étude quantitative sur le handicap auditif à partir de l’enquête "Handicap-Santé", Drees, n°131, série Etudes et Résultats, août 2014. 

2- Concrètement, près de 95% des contrats sur le marché sont aujourd’hui responsables : en cas de doute, n’hésitez pas à interroger votre complémentaire santé. Un contrat est dit responsable notamment lorsqu’il ne fixe pas les cotisations en fonction de l’état de santé des assurés, et qu’il assure une couverture complémentaire minimale (ticket modérateur, forfait journalier illimité…).

3- Source image : Ministère des Solidarités et de la Santé 

Retour au sommaire du dossier Médecin

Commentaires (0)