INFOS ET ACTUALITES

Signature d’une convention relative à l'amélioration des pratiques professionnelles dans les Ehpad

La secrétaire d'Etat aux aînés, Nora Berra, le directeur de la CNSA, Laurent Vachey, et le président de la Société française de gériatrie et gérontologie (SFGG), le Dr Jean-Pierre Aquino, ont signé le 29 septembre une convention destinée à soutenir l'amélioration des pratiques professionnelles en établissements de santé et à domicile. Elle prévoit le versement par la Caisse nationale de la solidarité pour l'autonomie (CNSA) d'une contribution financière de 4,7 millions d'euros au financement du projet "Mobiqual" (mobilisation pour l'amélioration de la qualité des pratiques professionnelles).

Conduit par la SFGG en 2010 et destiné à améliorer la prise en charge des personnes âgées dépendantes, il se concrétise par la diffusion de mallettes ou de trousses de formation et de sensibilisation, à titre gratuit, dans l'ensemble des régions, à l'occasion notamment de journées régionales. Élaborées sur la base des recommandations de bonne pratique, elles contiennent le plus souvent des plaquettes de référence, des films, des outils de diagnostic,etc.

Quatre thématiques ont pour l'instant été abordées : la bientraitance, la douleur, les soins palliatifs et la dépression. Trois thématiques restent à développer: la maladie d'Alzheimer et les troubles du comportement, la nutrition et l'alimentation, les risques infectieux.

A ce jour, 11.000 outils ont été diffusés dans les régions et près de 6.000 professionnels ont été directement impliqués, principalement les directions, médecins coordonnateurs, personnels d'encadrement et soignants des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Vingt-six journées régionales ont été organisées, autour de 4.200 participants. La convention, qui porte sur une durée de trois ans à compter du 1er janvier 2010, prévoit de toucher au moins 8.000 professionnels.

Elle vise également la poursuite de la diffusion de la démarche et des quatre outils existants dans des régions prioritaires d'ici fin 2010, qui n'ont pas encore été engagées dans le dispositif : l'Auvergne, la Bourgogne, la Corse, Poitou-Charentes et la Picardie. L'objectif est d'élargir la diffusion de ces mallettes auprès des groupes, fondations, fédérations d'établissements et de services (MGEN, Korian, etc.).

Publicité

Commentaires (1)

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

494 commentaires

#1

Amélioration bonnes pratiques

Super les petites mallettes ou trousses de formation et de sensibilisation et autres réunions pour 4,7 millions d'€ mais c'est pour se donner bonne conscience. Tout le monde comprend bien que ce n'est pas parce que l'on ne sait pas mais, plutôt parce que l'on veut rentabiliser et augmenter les profits personnels.
Bonnes pratiques et bientraitance riment avec augmentation des nombres de personnel qualifié.