INFOS ET ACTUALITES

Solidays - 155 000 festivaliers ont fait du bruit contre le sida !

Musique et solidarité... une fois encore ce dyptique a fait ses preuves lors de l'édition 2011 de Solidays.

Ils sont venus de tous les coins de France et même d'ailleurs. Trois jours durant, les 24, 25 et 26 juin derniers, quelques 155 000 spectateurs ont répondu présents à la mobilisation solidaire que constitue le festival Solidays, 13e édition cette année. Ce festival « in love » entièrement dédié à la lutte contre le sida, à l'initiative de l'association Solidarité sida 1, s'est déroulé sur l'hippodrome de Longchamp sous un soleil rayonnant.

Festivaliers, mais aussi artistes (une cinquantaine), techniciens, permanents, bénévoles, associations, partenaires (institutions, collectivités, médias …), ils constituent la grande famille de Solidays et contribuent à son succès.

Une belle réussite pour une recette qui l'est tout autant : entre 1,5 et 1,6 millions d'euros en 2011 mais néanmoins 400 000 euros de moins qu'en 2010 (l'espace du festival ayant été réduit cette année à cause de l'apparition récente d'un golf, limitant le nombre de places en vente).

Des concerts jouissifs...Aux quatre coins de la gigantesque pelouse qui compte pas moins de cinq scènes, une foule bigarrée circule en tous sens. Si l'allure est souvent juvénile et les tenues confortables et légères, toutes les catégories d'âge sont néanmoins représentées : enfants en poussette, quarantenaires, cinquantenaires et beaucoup plus...On y croise quelques drag-queens, certains festivaliers sont tatoués. D'autres, déguisés, portent des perruques blondes ou ont paré leur chevelure de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)