INFOS ET ACTUALITES

Solidays 2012 : une édition haute en couleurs !

La 14e édition de Solidays, du 22 au 24 juin 2012, à l’initiative de l’association Solidarité Sida, malgré le temps peu estival, a encore une fois rempli son objectif, à savoir « faire du bruit contre le sida ». Quelque 160.000 festivaliers sont venus conjuguer solidarité et musique, engagement et partage, communion et réjouissance.

Trois jours durant, la pelouse de l’Hippodrome de Longchamp, à Paris, a été investie par les festivaliers. Décontractés et joyeux, ils ont chanté, dansé, gesticulé, mangé, bu, s'animant au moindre rythme... et même « s’envoyant en l’air » au sens propre avec « Une idée en l’air », seule association à pratiquer le saut à l'élastique dans le cadre de la lutte contre le Sida, soit une minute dans le vide pour des sensations musclées...

Au-delà de la musique, et des beaux plateaux très éclectiques proposés (The Kills, Selah Sue, Bernhof, Birdy Namm Nam, Orelsan, Shaka Ponk, Izia, Garbage, Skip The Use, Brigitte, Charlie Winston, Arthur H, Amadou & Mariam, La Grande Sophie...), à Solidays, le langage partagé était celui du cœur, celui qui mobilise et qui s’anime en faveur de la lutte contre le sida. Car il ne faut pas l’oublier, le sida est une réalité très concrète et les nombreuses associations (près d’une centaine) réunies sous le grand chapiteau du « village solidarité » en sont le témoignage vivant. Leurs actions menées à travers le monde soulignent l'importance du soutien (administratif, juridique, social, psychologique...) à l'égard des malades du sida en complément de leur suivi médical ; lutte contre le sida mais, au-delà, lutte contre les discriminations ou pour un environnement de qualité ou pour les droits humains... Rappelons que 25 ans après la découverte du VIH, plus de 33 millions de personnes sont aujourd’hui infectées dans le monde et 1 séropositif sur 4 ignore qu’il est porteur du virus. L’épidémie ne faiblit pas : l’accès aux traitements progresse moins vite que les nouvelles contaminations. En effet, pour 2 personnes démarrant un traitement antirétroviral, 5 autres sont infectées par le virus.

  • "S'envoyer en l'air" pour la bonne cause !"S'envoyer en l'air" pour la bonne cause !
  • La solidarité au service d’une épidémie qui ne faiblit pasLa solidarité au service d’une épidémie qui ne faiblit pas
  • La force de Solidays : ses acteurs bénévoles, très investis...La force de Solidays : ses acteurs bénévoles...

Sur tous les stands, les militants de toutes les causes témoignent des enjeux qu’ils défendent au quotidien, en France mais aussi au Bénin, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Guinée, Inde... L’ambiance est festive mais toujours au service de la pédagogie et d’une meilleure connaissance de la maladie dans toute sa globalité. Les apprentissages sont très concrets, notamment lorsqu’il s’agit d’apprendre à mettre un préservatif, masculin... ou féminin ou encore à...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)