INFOS ET ACTUALITES

Solidays : un festival pas comme les autres...

par .

A partir de ce soir et jusqu'à dimanche soir, Solidarité Sida a décidé de rendre hommage à Nelson Mandela, en l’installant tout en haut de l’affiche de son édition Solidays 2014. Un choix fort et symbolique pour saluer l’héritage qu’il laisse à chacun dans la défense des droits humains. Un combat, un idéal que Solidarité Sida et ses forces vives défendent avec générosité et détermination depuis plus de 20 ans.

Solidays edition 2014

Solidays : 3 jours de solidarité, de fête et de musique sur la pelouse de l'hippodrome de Longchamp

Antoine De Caunes, président d'honneur de l'association Solidarité Sida, le souligne, une fois encore : cette grande fête de la solidarité qu’est Solidays prend un relief tout particulier cette année. D’autant plus que nous l’avons placée sous la figure de l’altruisme incarné, de l’esprit de résistance, Nelson Mandela, devenu sur le tard, après un drame personnel - un de plus - un poids lourd de la lutte contre le sida. Car la mauvaise nouvelle est là : le sida, lui, est toujours là. Certes il a muté, on le  maîtrise mieux - tout du moins sous les cieux les plus cléments - mais il continue à  faire des ravages. Et comme depuis toujours, quand on parle de lui, quand on invite tous ceux qui se battent pied à pied contre lui à le faire, c’est du monde dont on parle.  Des rapports humains, des rapports Nord-Sud, de sexualité, de politique, d’économie. De ce monde qui est le nôtre, et qui, en l’état, est loin de nous convenir. La bonne nouvelle, c’est que nous sommes toujours là, et que nous ne nous sommes pas résignés.

En 15 éditions, Solidays a déjà permis de récolter plus de 19 millions d’euros au bénéfice de la lutte contre le sida

Rappelons qu'en matière de lutte contre le sida, au Nord comme au Sud, les enjeux sont multiples. Enjeu politique et économique d’abord : pour une mobilisation et une implication réelles et pragmatiques des gouvernements car la société civile ne peut pas tout résoudre seule. Enjeu structurel : pour renforcer les systèmes de santé et rendre accessible les  traitements. Enjeu social : car les stigmatisations et les discriminations sont toujours  d’actualité. Et enfin enjeu scientifique : car malgré les avancées encourageantes les  vaccins préventifs ne sont pas encore au rendez-vous.

Les chiffres en attestent : dans le monde, l’épidémie reste la 4e cause de mortalité avec près de 1,6 million de personnes décédées de maladies liées au VIH dont 210 000 enfants de moins de 15 ans. Ainsi on dénombre plus de 35 millions de  malades, dont 25 millions en Afrique subsaharienne. La France est l’un des pays les plus touchés en  Europe. Environ 150 000 personnes séropositives vivent en France aujourd’hui. Parmi elles, 30 000 personnes seraient porteuses du virus sans le savoir.

Solidayx the fight must go on

A Solidays, on parle de tout et surtout de sexualité et de solidarité. La parole y est libre sans aucun  jugement. On y rencontredes militants, des  professionnels de santé et des bénévoles qui  forcent le respect. C’est un formidable terrain d’engagement qui donne envie de passer à  l’action. » Mat Bastard, leader de Skip the Use

Solidays et ses 80 concerts contre le sida, conférences-débats, tribune, village des associations, exposition Sex in the city...  est devenu un lieu de pèlerinage incontournable pour les associations, les jeunes, et moins jeunes, de la France entière. On y vient pour nourrir sa « quête de sens » et partager ensemble une certaine idée de la solidarité en musique. Et ça marche, pas étonnant quand on a déjà vécu l’ambiance si particulière qui règne sur les pelouses de Longchamp ou que l’on s’est montré gourmand de l’alléchante et éclectique programmation qui y est proposée. À Solidays, les artistes donnent en effet le meilleur. Et à en croire la réputation des noms annoncés, les 6 scènes du festival devraient faire chavirer les foules : les Franz Ferdinand et leur rock débridé, le ténébreux Gesaffelstein devenu en quelques mois la nouvelle référence French Touch, Vitalic VTLZR, The Parov Stelar Band pour leurs seules dates parisiennes, mais aussi fidèles et proches de Solidarité Sida, -M-, Patrice et son reggae folk si singulier ou encore Yodelice et Vanessa Paradis...

Parmi les temps forts annoncés, l’hommage à Nelson Mandela sur la grande scène du festival avec le spectacle musical « Madiba ». Au programme : danses et chants traditionnels pour une ode militante à l’homme d’exception africain.

Souhaitons le meilleur à cette édition Solidays 2014 et félicitons, une fois encore, Solidarité Sida et l'ensemble de ses bénévoles qui oeuvrent tous les jours de l'année à une meilleure information autour de la maladie sida, en usant de la prévention et en optimisant également la prise en charge des personnes séropositives ou entrées dans la maladie ainsi que leur famille.

Creative Commons License

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)