INFOS ET ACTUALITES

Statut des infirmiers : plus de pénibilité pour plus de salaire

altLe protocole d'accord des infirmiers partiellement ou intégralement rejeté par la CFDT, FO, la CFE-CGC et SUD. Les organisations syndicales FO et CFE-CGC ont rejeté partiellement le projet de protocole d'accord sur la réforme statutaire des infirmiers, tandis que la CFDT et SUD l'ont rejeté dans son intégralité, a-t-on appris jeudi auprès des différentes organisations syndicales.

L'ensemble des organisations syndicales, qui contestent la suppression du droit de départ à la retraite à 55 ans des infirmiers moyennant leur passage en catégorie A, ont soumis la version définitive du protocole d'accord à leurs différentes instances au cours de la semaine. Le document est divisé en six volets qui peuvent autoriser des signatures séparées.La CFDT santé-sociaux, qui s'était déclarée hostile à une dispersion du protocole d'accord en plusieurs volets, a rejeté mercredi en bloc l'ensemble du texte, a-t-on appris auprès de sa secrétaire générale, Nathalie Canieux."Ce protocole,...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

EQUATEUR

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#1

Non à une catégorie A bradée !

Au terme des négociations sur la revalorisation statutaire dans la fonction publique hospitalière, les conditions d’accès à la catégorie A sont subordonnées à une remise en cause des droits à la retraite et le reclassement proposé [b]ne correspond pas à la catégorie A TYPE [/b]qui sanctionne la responsabilité telle que reconnue aux autres professions de la Fonction publique, administratifs et enseignants.
Cette proposition de catégorie A atypique pour les infirmier(e)s est très éloignée des engagements pris par le Président de la République