INFOS ET ACTUALITES

Des syndicats infirmiers dénoncent les conditions de fonctionnement des centres de vaccination

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

Ce vendredi 4 décembre, à 14h, plusieurs syndicats infirmiers appellent à la mobilisation devant le Ministère de la Santé. "La coupe est pleine", disent ils en dénonçant les conditions de la réquisition pour la vaccination de la grippe A (H1N1). Manque d'hygiène, de sécurité, de matériel, d'organisation, de personnel... 

Pourtant, le gouvernement annonce la mobilisation de 30.000 paramédicaux et déplafonne les heures supplémentaires. Tous les détails dans le communiqué.   Communiqué de Presse Vaccination de masse : Réquisitionnées, exploitées, mises en danger Pendant que la ministre pérore à la télévision, les étudiants en soins infirmiers et les formateurs sont en première ligne et vaccinent la population dans des conditions dignes d’un pays émergeant ( ! ), faute de personnel soignant disponible.Pas de matériel suffisant, souvent pas de point d’eau, pas de produits désinfectants en cas de piqûre, même...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (3)

chepiok57

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#3

Manif

oui mais comme d'habitude pas de fédéralisme !!!!!

Pas de manifestation partout en france !!!!!

EQUATEUR

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#2

Syndicat

Un responsable du SNICS/FSU, syndicat majoritaire des infirmières à l'Education Nationale était present dans la manif et au ministère pour soutenir les revendications des étudiants et dénoncer les réquisitions des personnels non-volontaires.

chepiok57

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#1

NONNONNON

Etre solidaire de la profession c'est refuser de travailler gratos!!!!!

L'état reste sourd sur nos revendications (conditions de travail, salaires, ordre infirmiers)

REFUSONS DE BOSSER GRATOS pour nous le pain est au même prix que pour le reste de la population qui elle ne boss pas gratuitement.