INFOS ET ACTUALITES

A la télé - Dans le ventre de l'hôpital

    Suivant

Au bloc opératoire de l'hôpital Saint-Louis, à Paris, le "burn out" menace à tous les échelons. D'une intervention qui voit fuser les noms d'oiseaux à des réunions de crise où se déversent des doléances concurrentes, le réalisateur Jérôme le Maire a su capter le mal-être général des soignants. Le film documentaire est programmé ce mardi 3 octobre 2017 sur Arte à 20h55. On attend vos commentaires… ils devraient être nombreux !

crédit photo arte.tv

Une immersion au sein d'un bloc opératoire pour ausculter ceux qui nous soignent…

Le réalisateur Jérôme le Maire a passé deux ans au sein de la très réputée unité chirurgicale de l’hôpital Saint-Louis, l’un des grands établissements parisiens. Pendant un an, sans filmer, il s'est familiarisé avec l'ensemble du personnel qui travaille à flux tendu dans les quatorze salles d'opération du bloc, chacune accueillant huit à dix interventions par jour au fil d'une organisation très complexe. Il a ensuite tourné seul, toute une année, au cœur de ce collectif professionnel chevronné, qui tient chaque jour entre ses mains la vie et la mort des patients. D'une intervention qui voit fuser les noms d'oiseaux à des réunions de crise où se déversent des doléances concurrentes, il capte un mal-être général qui, des aides-soignantes aux chirurgiens, "déborde, déborde, déborde", comme le planning que les gestionnaires du service n'ont de cesse de vouloir "optimiser".

Le point de vue du réalisateur Jérôme Le Maire : celui qui veut éteindre le feu de l’intérieureur.

« Tous mes films proviennent de ma passion pour l’être humain. Burning out est un film sur une épidémie générale : le tristement célèbre burn-out. Il y a trois ans, je me suis rendu à une conférence sur le syndrome du burn-out dans le prestigieux hôpital saint-Louis à Paris. J’ai été choqué quand je me suis rendu compte que la conférence ne portait pas sur l’aide à apporter aux patients mais comment aider les docteurs, les aider eux-même. Pour moi cette conférence je l’ai ressentie comme étant un S.O.S. Je me suis présenté à une médecin, je lui ai expliqué que je voulais faire un film sur le burn-out. Et par chance, elle m’a vu comme quelqu’un qui pourrait les aider. Et elle m’a permis d’entrer dans cet hôpital. Elle est devenue un de mes personnages. Celui qui veut éteindre le feu de l’intérieur. A chaque fois après les projections de mon film, je rencontre des gens qui me disent qu’il se passe exactement la même chose dans la société dans laquelle ils travaillent, qu’ils reconnaissent les mêmes situations dans leur propre vie. Malheureusement, il semble bien que la situation de cet hôpital français est plus une norme qu’une exception. Notre monde moderne a transformé les hôpitaux en entreprises de soin de santé et les patients en objets. Efficience, productivité, performance, sont devenus partout le mantra des managers. Nous savons depuis des décennies ce qui arrive quand on stresse des animaux … ils s’entredévorent. Mais qu’arrive-t’il quand on stresse les gens ? »

Le pouvoir a changé… notre monde est désanchanté...

Crédit photo Arte.tv

Entre deux prises de bec, les protagonistes confient leurs états d'âme ou leurs réflexions et s'accordent à reconnaître, en dépit de leurs différends, une commune origine à la pathologie qui les affecte tous. "Les conditions de travail se sont dégradées mais le travail, lui, ne doit pas se dégrader". Car même si les patients semblent se réduire à la partie tranchée et recousue de leur anatomie, ces soignants n'oublient jamais la responsabilité extrême qui est la leur. La direction diligente alors un audit sur la qualité de vie au travail, qui se recentre bientôt sur l'analyse des "process" et de leur "efficience"…

Au bloc, il faut travailler en équipe vraiment, ils veulent transformer ça avec des procédures… Du coup, on est passé du familial à l'impersonnel… il n'y a plus d'interactions intuitives comme on avait avant…

Cette fascinante tragi-comédie humaine dévoile au profane ce qu'il ne voit jamais d'ordinaire : la souffrance de ceux qui soignent, d'abord, mais aussi la réalité crue d'une salle d'opération, car le réalisateur y est accueilli comme un membre de la famille, devant qui on n'a pas besoin de cacher le linge sale. S'il pointe des causes maintes fois dénoncées par les syndicats – augmentation continue de la charge de travail, gestion technocratique imposée d'en haut, atomisation d'équipes autrefois soudées…–, Jérôme le Maire, en laissant s'exprimer des points de vue contradictoires, met aussi en évidence la complexité du problème. Ce portrait intensément vivant d'un hôpital au bord de la crise de nerfs se veut plus largement la métaphore d'un monde du travail ravagé par la perte de sens et désormais en état d'urgence, selon le livre de Pascal Chabot qui l'a inspiré, "Global burn-out".

Regarder la bande-annonce

• Dans le ventre de l'hôpital. Film documentaire de Jérôme le Maire. Auteurs : Pascal Chabot et Jérôme le Maire. Coproduction : Arte France, AT-Doc, Zadig Productions, Louise Productions (France/Belgique/Suisse, 2016, 1h23 mn).

Rédaction Infirmiers.com avec Arte.fr

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (3)

augusta

Avatar de l'utilisateur

72 commentaires

#3

Un classement?...quelle idée!

Il n'y a pas de classement à faire pour savoir qui souffre le plus de l'évolution des conditions de travail.
Qui a dit d'ailleurs que c'était un reportage sur les infirmiers?

J'ai trouvé intéressant de voir le ressenti des chir, MAR, cadres et AS.

C'est édifiant de voir ce qui se passe et se profile....

SCHUSTER

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#2

décevant !

Ce documentaire est un véritable scandale alors qu'il aurait pu avoir sa pertinence dans le contexte actuel...

Il victimise les mandarins (pardon que dis-je...) les médecins, tout en plaçant les infirmiers dans une position de subordonnés serviles que l'on prend de haut et à qui l'on donne finalement que peu la parole.

C'est totalement déplacé et j'espère que l'ordre des infirmiers et les organisations professionnelles réagiront avec fermeté à ce qui est véhiculé ici ! les paramédicaux sont les PREMIERS à souffrir de ce système !!!!!

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

264 commentaires

#1

Le documentaire en replay

Bonjour, voici le lien de visionnage. Bonne lecture ! https://www.arte.tv/fr/videos/064508-000-A/dans-le-ventre-de-l-hopital/