trouvez votre poste en quelques clics

INFOS ET ACTUALITES

A la télé - Derniers jours d'un médecin de campagne

par .

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Le 6 décembre dernier, à 20h30, le documentaire inédit du réalisateur Olivier Ducray "Derniers jours d'un médecin de campagne" était présenté sur LCP, la chaîne parlementaire, au travers de l'émission "Droit de Suite" dont la thématique était "Milieu rural : SOS Médecins". La finalité étant de mettre en perspective la réalité des déserts médicaux. Nous avons vu ce documentaire, nous l'avons aimé, nous ne pouvons donc que vous inviter à le découvrir. L'occasion de vivre, en immersion, 52 minutes en compagnie du Dr Patrick Laine, sacré personnage qui n'en finit pas de finir sa carrière faute de remplaçant, et de sa patientèle.

Si vous avez manqué le film ou si vous souhaitez le partager, il est d'ores et déjà accessible gratuitement ici

Dr Laine

Le Dr Laine est passionné par son métier, mais usé. Il sait bien qu'il va devoir s'arrêter, prendre sa retraite et penser enfin à lui et à ses proches. Pourtant, il ne peut se résoudre à laisser ses patients sans solution, surtout les plus fragiles et dépendants, ceux pour lesquels sa disponibilité et ses visites sont essentielles

A travers les derniers mois d'exercice du Dr Patrick Laine, médecin généraliste à Saulnot - commune de 800 habitants située en Haute-Saône - profondément humain, engagé, hyper dévoué - sans doute trop - le sujet des déserts médicaux se dessine de façon directe et sans fard. Le Dr Laine est en effet un exemple parmi tant d'autres de médecins sur le point de raccrocher et qui ne seront pas remplacés. Faire ce bout de chemin à ses côtés permet, selon Olivier Ducray, d'appréhender la détresse humaine et sociale qui se cachent derrière l'expression "déserts médicaux". En effet, parmi les problématiques qui me touchent et que je traite toujours d'une manière ou d'une autre, il y a l'isolement, la solitude et l'exclusion sous toutes ses formes. Sur la forme, je suis toujours soucieux de me positionner comme un observateur, discret et de laisser la parole aux images et aux protagonistes. Le film a pour vocation de nourrir le débat mais pas de le faire lui-même. A l'inverse du documentaire d'investigation, je me passe donc de voix off et d'analyses d'experts. Cela peut paraître un peu niais de l'avouer, mais j'aime les gens, vraiment. Ces situations particulières que j'ai filmées, au plus près des patients en demande de soins, sont représentatives, hélas, de nombreuses autres situations identiques et croissantes aux quatre coins de l'hexagone. Les montrer au plus grand nombre, et notamment aux décideurs, est la modeste pierre que je souhaite apporter au débat public.

Savoir regarder la réalité droit dans les yeux... rajouter une touche de poésie, quelques notes de guitare et beaucoup d’humanité pour dresser le portrait de personnes extra-ordinaires... le talent d’Olivier Ducray  

Dr Laine, patiente

Les lecteurs d'infirmiers.com connaissent bien Olivier Ducray puisque c'est lui qui avait réalisé en 2015, "La vie des gens", magnifique portrait d'une infirmière libérale lyonnaise, Françoise Mermet-Maréchal, engagée au quotidien à défendre notamment le maintien à domicile de nos aînés les plus vulnérables. Le réalisateur en parlait ainsi à l'occasion de la sortie du film : grâce à notre précieux guide et à travers elle, je parle de toutes les personnes, aussi indispensables que discrètes, qui n’abandonnent pas les plus fragiles d’entre nous. Parce que Françoise est en plus d’une nature incroyablement positive et joviale, elle me donne une occasion unique d’aborder ce sujet différemment, sans misérabilisme, avec humour même. La réalité est souvent douloureuse, c’est indéniable, mais son approche dédramatisée la rend acceptable ; on doit pouvoir désormais la regarder en face.

Regarder la réalité droit dans les yeux, c'est tout le talent d'Olivier Ducray, une fois encore mis en lumière dans ce documentaire "Derniers jours d'un médecin de campagne". En s'attaquant de façon naturaliste à des sujets de société, il dresse le portrait de personnes extra-ordinaires qui les portent. Le Dr Laine, tout comme l'infirmière Laine-Maréchal - on soulignera la concordance des patronymes... -  sont des soignants représentatifs d'une ancienne génération. Ils sont tant attachés à leur patientèle, qu'ils en sont interdépendants. Passionnés, investis, sur tous les fronts, sans doute irremplaçables en l'état ou bien par au moins deux personnes pour parvenir à honorer l'ensemble de leurs missions ! Olivier Ducray le souligne : Le Dr Laine est passionné par son métier, mais usé. Il sait bien qu'il va devoir s'arrêter, prendre sa retraite et penser enfin à lui et à ses proches. Pourtant, il ne peut se résoudre à laisser ses patients sans solution, surtout les plus fragiles et dépendants, ceux pour lesquels sa disponibilité et ses visites sont essentielles. Sans successeur, c'est le désert médical assuré qui va s'installer avec pour conséquences immédiates : le maintien à domicile des personnes les plus vulnérables mis à mal, la fermeture du cabinet paramédical car sans prescriptions médicales, plus d'activité, souligne l'une des infirmières libérales qui travaille de longue date avec le Dr Laine.

Une très belle réalisation, au plus près du sujet : le Dr Laine, médecin hyper engagé dans son exercice quotidien : un portrait d'une rare densité

Le Dr Laine ne veut pas, ne peut pas partir sans avoir trouvé de successeur, c'est pour lui une obsession. En désespoir de cause, début 2016, il avait publié une annonce sur le site Le Bon Coin où il proposait "de céder son cabinet médical de 300 mètres carrés, son matériel et sa patientèle sans contrepartie". Cet homme est d'une sincérité et d'une sensibilité magnifiques, rappelle Olivier Ducray. J'ai été immédiatemment conquis par l'homme autant que par le professionnel. Je l'ai donc suivi pendant onze mois, à intervalles réguliers, pour me placer au plus près de sa réalité, ne rien cacher de ses difficultés, de ses engagements, de ses colères... Prendre sa retraite est son désir le plus sincère, même s'il avoue, paradoxalement, qu'il n'est pas encore prêt mais quoi qu'il en soit, faute de remplaçant cela lui est impossible. La tâche ne lui est pas non plus rendue plus facile par ses patients qui l'adorent, qui disent ne pas pouvoir faire sans lui, lui qui les connaît si bien depuis de si nombreuses années, et qui fait tant pour eux.

A l'heure d'aujourd'hui, toujours pas de successeur bien qu'un remplaçant éphémère lui ai donné un peu de répit. Le Dr Laine vit ce statu quo de plus en plus douloureusement, poursuit Olivier Ducray. Sa femme aussi, elle qui l'aide dans les tâches administratives depuis tant d'années et qui aspire à passer plus de temps avec lui. A 69 ans, avec beaucoup de pépins de santé non soignés (et dire qu'il est médecin !) il ne sait toujours pas comment il va pouvoir tenir et combien de temps. Nous nourrissons l'un et l'autre l'espoir que ce film suscite un vrai intérêt chez un jeune médecin. "Derniers jours d'un médecin de campagne" part donc "en campagne" pour sensibiliser concrètement sur la problématique des déserts médicaux !

Découvrez la bande-annonce du documentaire d'Olivier Ducray "Derniers jours d'un médecin de campagne"

Ces situations particulières que j'ai filmées, au plus près des patients en demande de soins, sont représentatives, hélas, de nombreuses autres situations identiques et croissantes aux quatre coins de l'hexagone. Les montrer au plus grand nombre, et notamment aux décideurs, est la modeste pierre que je souhaite apporter au débat public

"Derniers jours d'un médecin de campagne", réalisé par Olivier Ducray. Coproduction LCP-Assemblée Nationale/Hanna Films/France 3 Bourgogne-Franche-Comté, 52', 2018. Documentaire diffusé le jeudi 6 décembre 2018 à 20h30 sur LCP - Assemblée Nationale, canal 13 de la TNT dans le cadre de l'émission Droit de suite. Débat présenté par Jean-Pierre Gratien sur le thème "Milieu rural : SOS médecins !" avec Julien Borowczyk, député de RM de la Loire, Olivier Ducray, réalisateur du documentaire, Claude Evin, ancien ministre et avocat, Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins libéraux. Rediffusion sur la même chaîne le jeudi 13 décembre à 0h30 et le dimanche 16 décembre à 18 h. Diffusion sur France 3 F-Comté Bourgogne le 10 décembre à 23 h30.

Creative Commons License

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)