INFOS ET ACTUALITES

A la télé - Peut-on soigner les rhumatismes ?

Douleurs chroniques aux pieds, aux mains, aux genoux... les rhumatismes touchent en France près de 11 millions de personnes. L'émission Enquête de santé, sur France 5 ce 2 février 2016 à 20h40,  propose une enquête et un débat sur ces affections que la médecine ne sait toujours pas guérir et qui grèvent le budget de l’assurance maladie. 

radios arthrose arthrite

En France, les rhumatismes représentent le premier motif de recours aux soins et la cause majeure des congés maladie et des hospitalisations. © Pulsations

C’est comme si on prenait un marteau et que toutes les heures ou tous les jours on vous tapait dessus. Des douleurs dans tout le corps, de la pointe des pieds jusqu’en haut de la tête, qui vous mettent au tapis… Atteint de spondylarthrite ankylosante, Albert, styliste, décrit une souffrance qu’il est loin d’être le seul à éprouver. Comme lui, 800 000 personnes en France sont touchées par un rhumatisme inflammatoire. Dans ce cas, le système immunitaire, défaillant, entraîne une inflammation chronique, notamment des articulations : poignets, mains, pieds gonflent et se déforment ; colonne et bassin s’enraidissent. Ce type de rhumatismes peut survenir chez l’adulte jeune, contrairement à une autre forme liée au vieillissement : l’arthrose.

Derrière le terme général, on retrouve, en effet, deux familles de maladies distinctes, les rhumatismes inflammatoires et les dégénératifs. Ces derniers concernent 10 millions de Français, soit un adulte sur cinq, dont Régine, une retraitée très active, et Alain, un passionné de danse sportive. Ils sont dus à la destruction progressive du cartilage avec l’âge. Point commun à toutes ces pathologies : la douleur, qui peut s’avérer très handicapante physiquement, psychologiquement, mais aussi socialement. Comme l’explique Albert, qui a dû quitter le monde de l’entreprise : Ça ne se voit pas de l’extérieur, donc on n’a rien ! Heureusement, les deux tiers des personnes atteintes d’une maladie rhumatismale inflammatoire peuvent être soulagées grâce à des médicaments qui agissent sur le système immunitaire et bloquent la réaction inflammatoire. En revanche, pour ceux qui souffrent d’arthrose, il n’existe pas encore de traitement efficace.

Dans certains cas, la chirurgie peut être envisagée et constituer une solution. © Pulsations Des essais cliniques en coursMais un espoir est en vue. A l’Institut de médecine régénératrice et de biothérapie, des scientifiques effectuent des tests sur des rongeurs arthrosiques. L’objectif est de réparer le cartilage détruit et de freiner l’évolution de la maladie grâce à l’injection, dans l’articulation, de cellules souches provenant du tissu adipeux. Reste à...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)