INFOS ET ACTUALITES

A la télé - Vivre avec la maladie d'Alzheimer… et en parler

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Ils "ont" la maladie d'Alzheimer, à un stade débutant plus ou moins avancé, mais ils "sont" et restent des personnes dynamiques et vivantes qui veulent vivre le moment présent car le passé parfois s'absente et l'avenir ne les préoccupe pas.  Pour la première fois, un documentaire diffusé ce lundi 18 février sur France 3 Ile-de-France, donne la parole aux premières personnes concernées par cette maladie qui touchera un Français sur quatre de plus de 65 ans en 2020, et à elles seules. Des témoignages que les professionnels de santé mais aussi les aidants familiaux, les proches et l'ensemble de la société doivent écouter et entendre pour évoluer dans leurs prises en charge, et considérer la "personne malade" plutôt que le patient… 

A la télé - Vivre avec la maladie d'Alzheimer… et en parler

"Savoir que l'on a la maladie d'Alzheimer bouleverse notre être profond » nous dit une des personne atteinte"

Maladie d'Alzheimer… 225 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, soit près d'un toutes les trois minutes… Il est, de ce point de vue, urgent d’enfin écouter les personnes atteintes et apprendre de leur expérience, de leur vécu, de leur sensibilité, de leur humanité. Ces personnes que la société enferme dans le silence sous prétexte que leur mémoire s’enfuit, et qu’on envisage seulement sous l’angle de leurs capacités perdues.

Prendre du plaisir, vivre le moment présent même si deux heures après on ne s'en rappellera plus...

Ce que les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer en disent... J'ai beaucoup de trous de mémoire dans la journée, cela me rend furieux si je me trompe. Je ne veux pas m'enfermer dans cette maladie, je veux avoir le courage de la surmonter. Quand j'oublie, je m'engueule toute seule, je me dénigre. J'ai juste un défaut d'enregistrement, cela ne s'imprime plus. Le dehors ne sait pas ce que c'est que le dedans. On ne vit plus que dans le présent. Nos familles nous aiment mais nous on vit très mal... Et si on pouvait remplacer nos...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)