INFOS ET ACTUALITES

Travail de nuit : les effets délétères de la lumière

L'exposition répétée à la lumière la nuit, en particulier en milieu professionnel, entraîne une désynchronisation de l'horloge interne, ce qui peut avoir des effets délétères sur l'organisme, augmentant les risques de troubles du sommeil et de troubles cardiovasculaires, voire de cancers, s'est alarmée l'Académie nationale de médecine mercredi dans un communiqué.

Exposition à la lumière la nuit :  « sensibiliser et former les professionnels de santé »

bâtiment hopital nuit

Huit millions de travailleurs exercent en horaire décalé (dont 15% en horaires de nuit) et parmi eux… les infirmiers.

A l'issue d'une séance thématique sur désynchronisation de l'horloge interne et santé publique, l'Académie nationale de médecine alerte les acteurs sociaux, à tous les niveaux de la prévention et de la décision (législateurs, médecins du travail, employeurs, travailleurs…), sur ce nouvel agent de pollution et l'urgence de prendre des mesures concrètes. Elle appelle à mieux informer le public sur l'effet délétère sur la santé de l'exposition à la lumière la nuit et à sensibiliser et former les professionnels de santé afin que soit assurée une surveillance attentive des personnes exposées chroniquement [...], en particulier dans le monde du travail. Il s'agit également de prendre toutes les mesures susceptibles de diminuer l'exposition inutile à la lumière la nuit, comme limiter l'éclairage urbain.

En 2012, 3,5 millions de Français ont travaillé la nuit de façon habituelle ou occasionnelle.Dette de sommeil accumulée : les adolescents également concernésL'Académie insiste sur l'importance d'un sommeil, à la fois suffisant et de qualité, à l'adolescence, période de vulnérabilité propice aux désynchronisations de l'horloge interne. Elle préconise de renforcer les recherches épidémiologiques afin notamment d'établir un seuil précis au-delà duquel...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)