INFOS ET ACTUALITES

Un médecin humanitaire refuse sa Légion d'honneur pour protester contre les expulsions de Roms

Cet article fait partie du dossier:

Humanitaire

    Précédent Suivant

Un médecin-anesthésiste impliqué dans l'action humanitaire a écrit lundi à Nicolas Sarkozy pour l'informer de sa décision de refuser la Légion d'honneur afin de protester contre les expulsions de Roms.

Le chef de l'Etat avait nommé Anne-Marie Gouvet au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur le 14 juillet pour son "engagement fidèle au service de la France".

Mais le médecin-anesthésiste de Pau, qui pratique la médecine humanitaire avec Médecins du Monde depuis 30 ans, a fait part à Nicolas Sarkozy de son refus de cette distinction qui devait lui être remise en janvier 2011. Elle entend protester contre le démantèlement par l'Etat des camps de Roms et le renvoi de près d'un millier de personnes dans leur pays.

"Je mesure la gravité de ma décision", écrit-elle.

Elle souligne qu'il ne lui est pas possible "de cautionner toute forme de discrimination ethnique" dans son propre pays en allusion notamment au sort des Roms dont le gouvernement a accéléré le démantèlement des camps illégaux.

Anne-Marie Gouvet dit avoir "travaillé dans trop de camps de déplacés pour tolérer la manière dont sont traités par la France les réfugiés et autres sans-papiers".

Elle se voit mal repartir à l'étranger avec cette décoration "tandis que les Roms, citoyens européens, vivent dans la boue et assistent, impuissants, à la destruction au bulldozer de leurs rudimentaires campements, avant d'être mis dans un avion vers un avenir aussi pitoyable qu'incertain".

Dans son courrier, elle refuse d'être "associée, de près ou de loin, à la politique mise en oeuvre par [le] gouvernement vis-à-vis des gens du voyage, stigmatisés comme seuls, ou presque, responsables de l'insécurité dans notre pays".

Pour elle, cette politique est "absolument intolérable" pour un pays "immensément riche" qui se targue d'être "la patrie des Droits de l'Homme'.

Retour au sommaire du dossier Humanitaire

Publicité

Commentaires (2)

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#2

OUI on s'en fout

par contre savez vous que la presidente d'un ordre professinnel de soignant Francais aurait touche de la BRED (banque populaire) quelques arrangements financiers pour la remercier de la creation( hypothetique parce que les professionnels en question n'adhérent pas) de 507 000 clients, d'ailleurs une compagnie d'assurance specialisée dans la protection des medicaux et para-medicaux aurait aussi arrosé notre belle plante immaculée......

barney

Avatar de l'utilisateur

127 commentaires

#1

On s'en fout !

Mais on s'en bat les cacahouètes ! Vous donnez dans l'info politique maintenant ?

Oui ? Alors moi aussi je vous en annonce une : J'ai également refusé la Légion d'Honneur que je devais recevoir pour mon action quotidienne auprès des personnes âgées afin de protester contre l'ONI et le manque de testicules de nos dirigeants !

Ça vous la coupe, hein !