INFOS ET ACTUALITES

Un nouveau vaccin contre la meningite de type A pour l'Afrique

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le lancement en Afrique d'une campagne de vaccination contre les infections invasives à méningocoque A avec un nouveau vaccin conjugué à bas prix.

"L'impact de ce vaccin sera vraiment énorme. Il affectera la vie de 450 millions de personnes à risque dans la ceinture africaine de la méningite", en Afrique subsaharienne qui s'étend du Sénégal à l'Ouest à l'Ethiopie à l'Est, a indiqué Jean-Marie Okwo-Bele, directeur des vaccins à l'OMS, lors d'une conférence de presse à Londres (22 novembre 2010).

Ce vaccin, appelé MenAfriVac*, est un vaccin conjugué contre la méningite A. Son développement est issu d'un partenariat entre l'OMS, l'organisation américaine à but non lucratif PATH, et un fabricant indien de vaccins, Serum Institute of India Limited (SIIL). Il a coûté environ 50 millions de dollars, soutenus par la fondation Bill and Melinda Gates.

"Le gros bénéfice de ce vaccin est que la protection peut durer 10 ans, ce qui signifie que nous pouvons vacciner les gens avant qu'ils ne soient frappés par les épidémies", a commenté dans un communiqué l'association Médecins Sans Frontières (MSF). Il s'agit d'un vaccin conjugué. Les vaccins polyosidiques utilisés jusqu'à présent n'offraient qu'une protection d'un an. Une autre grosse différence par rapport à d'autres vaccins conjugués homologués dans les pays occidentaux est la différence de prix. Il est de 0,50 dollar la dose pour MenAfriVac* contre environ 120 dollars pour les autres, a souligné Marc LaForce, directeur du programme sur le vaccin contre la méningite au sein de PATH.

Les vaccins conjugués contre les infections à méningocoques homologués dans les pays occidentaux, dont les Etats-Unis et/ou la France, sont des vaccins quadrivalents contre les souches A, mais également C, Y et W. Il s'agit de Menactra* (Sanofi Pasteur, groupe Sanofi-Aventis) et de Menveo* (Novartis). (note de la rédaction d'Infirmiers.com : les souches A sont très fréquentes en Afrique, mais plutôt rares en France, où elles sont le plus souvent importées).

Le premier pays africain où va être lancée une campagne de vaccination avec MenAfriVac* est le Burkina Faso. Celle-ci commencera le lundi 6 décembre et visera plus de 12 millions de personnes. Il est prévu ensuite des campagnes au Mali et au Niger, dans le cadre d'un projet complet de 550 millions de dollars de vaccination de 450 millions de personnes dans 25 pays africains d'ici à 2015.

Publicité

Commentaires (0)