INFOS ET ACTUALITES

Une interne violemment agressée à Marseille

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Le 9 juillet dernier, aux environs de 18 heures, une interne des hôpitaux de Marseille a été victime d'une tentative de viol au sein du bâtiment abritant l'internat de la Timone. 

Hôpital de la Timone à Marseille.

La victime, agressée au sein de l'internat de l'hôpital, "souffre de multiples plaies de la face, fracture des os du crâne et d'une hémorragie intracrânienne".

Une interne en 9e année de médecine de Marseille âgée de 28 ans a subi une agression particulièrement violente au sein de l'internat de l'hôpital de la Timone, à Marseille, a fait savoir ce mardi 19 juillet le syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM). Elle souffre, en plus du traumatisme psychique, de multiples plaies de la face, fractures des os du crâne et d'une hémorragie intracrânienne, précise le communiqué, publié sur le compte twitter du SAIHM. Les faits remontent au dimanche 9 juillet. Vers 18 h 30, un homme s'est introduit au sein du bâtiment réservé aux internes en médecine et pharmacie, situé dans l'enceinte même de l'hôpital de la Timone, et s'en est pris à une première jeune femme qu'il a seulement eu le temps de violemment bousculer. Il s'est ensuite attaqué à une deuxième victime. Il l'a suivie, l'a frappé au visage et a tenté de la violer à quelques pas de sa chambre avant de prendre la fuite, détaille le communiqué. 

L'agresseur connu de la police a été arrêté selon les informations de France Bleu

"Des dysfonctionnements graves" dénoncés par le syndicat autonome des internes des hôpitaux de MarseilleLe SAIHM dit avoir signalé à plusieurs reprises des dysfonctionnements graves dans la sécurité de l'internat où s'est tenue l'agression. Le syndicat met en cause les dirigeants de l'Assistance Publique Hôpitaux de Marseille (APHM) qui n'auraient pas réalisé les travaux demandés pour des raisons budgétaires. Par exemple, la porte d'entrée de l'internat, par laquelle est entré...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

mickaelm

Avatar de l'utilisateur

141 commentaires

#1

inadmissible

à quand une responsabilité pénale individuelle pour les directeurs responsables?
combien de victimes soignantes d'agression alors même que les risques sont notifiés, consécutives à des actes qui ne sont pas réalisés pour des «raisons budgétaires»?