INFOS ET ACTUALITES

Une pétition en faveur de l'Ordre infirmier lancée par l'ANFIIDE

l'Association Nationale Française des Infirmières et Infirmiers Diplômés et Etudiants (ANFIIDE) publie un manifeste en faveur de l'Ordre national des infirmiers et une pétition de soutien en ligne

Communiqué de l'ANFIIDE

Notre association a œuvré aux cotés d’autres organisations professionnelles à la création de l’Ordre National des Infirmiers.

Fidèle à son engagement et à sa volonté de doter notre profession d’une instance essentielle lui permettant d’assumer pleinement les responsabilités induites par son autonomie, l’ANFIIDE souhaite aujourd’hui témoigner son soutien à l’Ordre Infirmier au moment où son avenir est devenu très incertain.

Pour affirmer notre attachement à l’Ordre, nous avons élaboré un manifeste que nous souhaitons voir diffuser le plus largement possible par toutes les associations professionnelles concernées.

Dix bonnes raisons et plus encore, pour la défense et le maintien de l’Ordre des infirmiers

  1. L’unité, la représentativité, l’affirmation de l’expertise et de la compétence de notre profession sont indispensables à l’heure où notre système de santé évolue et se réorganise. Seul un Ordre professionnel peut répondre à ces exigences.
  2. Défendre et promouvoir la profession infirmière, à coté des syndicats et des associations professionnelles tout aussi nécessaires dans leurs vocations propres et complémentaires de nos actions ordinales.
  3. Garantir l’indépendance et l’autonomie de la profession infirmière en assumant pleinement les responsabilités induites et constituer un point de contact initial pour les principaux intervenants du gouvernement et de la société civile.
  4. Poursuivre les missions confiées par la loi, mises en œuvre depuis deux ans : la déontologie, la santé publique, les compétences professionnelles, le suivi de la démographie infirmière…
  5. Poursuivre les contributions de l’Ordre National des Infirmiers à la santé publique, à la qualité et la sécurité des soins et à la promotion de la profession infirmière.
  6. Poursuivre le travail engagé sur les grands dossiers de la profession au sein du système de santé : la mise en œuvre des protocoles de coopération, le développement des pôles et des maisons de santé pluridisciplinaire, le développement professionnel continu, …
  7. Promouvoir les perspectives d’évolution de la profession dans de nombreux champs d’expertise au sein de l’union européenne et au-delà.
  8. Poursuivre la dynamique et l’action engagée autour de la communication sur l’utilité de l’Ordre auprès de tous les infirmiers ,des étudiants infirmiers, des établissements de santé et des instituts de formation en soins infirmiers.
  9. Poursuivre et développer nos partenariats avec les autres Ordres, les différents professionnels de santé et toutes les instances de santé aux niveaux international, national, régional et départemental.
  10. Respecter la Loi N°2006-1668 du 21 Décembre 2006 portant création de l’Ordre des infirmiers, les décrets d’application du 13 Avril 2007 et l’arrêté du 3 Décembre 2007.


Pour signer la pétition : cliquer ici


Diplômés et Etudiants
www.anfiide.com

Publicité

Commentaires (32)

lapikouzesimone

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#32

non mais !

et la pétition "silencieuse " des 80 à 85 % de collègues qui ne veulent pas de votre oni .. qu'en faites vous !!!!
le message est plutôt clair : nous ne voulons pas d'ordre et vouloir nous y faire rentrer de force serait une indignité !!!!!!
A 30 euros non plus , nous ne payerons pas pour votre jouet !

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#31

foire aux trolls

entre un qui vient avec un nom d'avion de propagande nazie et d'autres du FNI sur actusoins (plus un du FN qui vient soutenir l'ordre et Marine) ou ici sur le forum qui viennent insulter, on lâche les trolls du côté pro ordre...ça sent quand même le sapin, vu leur attitude.

Bonne nouvelle, donc!

mimicra

Avatar de l'utilisateur

99 commentaires

#30

Dénonciation ?

hééé, le Messerschmit


Je viens d'être embauchée, et tu sais quoi ?
J'ai mis des conditions, et nottament ma non inscription à l'ordre....
Et oui, nous avons du pouvoir, simplement en tant Qu'IDE ....

Allez va, dénonces moi !

La seule chose que cet ordre m'a rapporté ? Avoir bien plus confiance en moi face à un directeur !
Et oui, comment faire pour faire tourner des établissements avec seulements les bons petits soldats de DLB et de Thierry A. ?

Les directeurs sont des êtres bien plus intelligents que ces 2 là réunis.
Et que dire de l'ensemble de la profession qui rejette (non inscription à l'appui) une secte pyramidale, dont la tête DLB fait terribvlement mal à la tête iznogoudienne de Thierry A . ??

Allez, va vite lecher les miettes que ta cheftaine veut bien laisser ....

gisele10

Avatar de l'utilisateur

22 commentaires

#29

bonne fin de semaine !

Mais enfin , les pro oni ? : quand allez vous accepter qu'il y ait des infirmières et des infirmiers qui ne partagent pas vos idées et qui ne veulent pas d'ordre ????
La base de notre métier c'est quand même l'écoute et la tolérance !

Messerschmit

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#28

AH ! AH !

Je ne suis pas pro-Oni, particulièrement.
Je dis juste que vos arguments ne sont pas crédible.

Tu te refuses à voter parce que tu es contre.
Certes. Donc tu subis. Donc tu es responsable. Donc bon, ne viens pas me dire "Ouais, je suis contre bouuuh !" alors que tu te refuses à voter.
C'est comme blamer une politique sans avoir voté. Bref, tu craches sur un truc sans même user de ton propre pouvoir. Quel esprit civique !

Je répondrais à Gisèle : Pourquoi es-tu contre ? A cause de la cotisation ? Parce qu'ils ont un "pouvoir" ? Tu parles d'ouverture, mais tu ne réponds même pas à mes arguments. J'ai l'audace au moins de te lire et de te répondre.
Si cela n'est pas faire preuve d'ouverture, je ne sais pas ce que c'est. Il faudrait que je couche avec toi, pour te montrer à quel point de je suis tolérant et non fermé par principe aux anti-ordre ?
J'ajouterais qu'ils ont juste assez de pouvoir pour être invité aux ministères plus souvent que les syndicats et assez pour être encore plus emmerdé que ces derniers.

Je ne vais pas revenir sur les dettes de l'ordre. Cela n'est pas à débattre puisque c'est une situation reelle.
Je dis simplement que je ne parierais pas sur sa fin car elle poserait problème constitutionnellement parlant.

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#27

Messerschmit

Histoire de rétablir quelques vérités sur vos dires:

- S'il y aura des élections cette année, pouvez m'expliquer pourquoi les 750 000€ du premier budget a été viré lors de la réunion entre élus du national. Sur le budget qui a été envoyé dernièrement au ministère et à la BRED cet argent pour les élections n'y figure plus (envoi des courriers, paiement du logiciel et du contrôleur). Peut être êtes vous juste mal informé...dans ce cas, ou est la désinformation?

- pour l'infirmier condamné car non inscrit, il faudrait déjà que les inscrits le soient dans les règles, je vous conseille le dernier mag de la CNI avec les explications de Me Devers. Ensuite, il y a des propos ministériels qui encouragent à ne pas s'inscrire pour montrer cette opposition, avec la possibilité d'un ordre facultatif. Et surtout, pour faire une action en justice, il faut de l'argent. Comment ferait l'ordre?

- celui qui ne vote pas aux élections présidentielles n'a aucun pouvoir, mais celui qui ne s'inscrit pas à l'ordre l'endette. Il s'agit donc d'une désobéissance citoyenne, si vous connaissez un peu cette notion. Ensuite, personne n'en veut à la présidente chez les opposants, c'est entre élus que cela se chamaille pour le pouvoir.
Enfin, avec ce joli parallèle, vous aurez remarqué que le seul parti politique qui soutient l'ordre dans son programme est le Front National, allez vous voter pour lui d'ici un an?

- pour le paragraphe sur la puissance de l'ordre qui fait peur aux syndicats et aux autres, il faut arrêter: l'ordre est endetté, tout le monde refuse de s'y inscrire malgré la loi, le ministère le désavoue publiquement, les histoires de présidence sortent dans la presse, et il est désormais à genou devant le ministère (saluant le rapport Hénart, la loi HPST etc) et devant sa banque pour avoir un peu de liquidités. En plus, il n'est décisionnel en rien, si ce n'est pour sanctionner. Problème, il ne peut sanctionner que les inscrits, montrant son amateurisme quand un CROI refuse la sanction d'un CDOI qui veut juger un non inscrit. Une sacrée puissance...comique.

- enfin, pour ces pauvres élus: vous avez déjà calculer combien peut rapporter l'ordre à un élu départemental, régional et national, libéraux et qui empoche prime de responsabilité, indemnités journalières compensatoires, primes de repas et kilomètriques? Il se fait ce qu'un infirmier débutant gagne en 6 mois...quel dévouement! (bien sûr, il suffit de me donner votre mail pour que je vous transmette le calcul, chiffres à l'appui)

Un discours ordinal bien creux, et surtout qui tombe alors que l'heure n'est plus à convaincre, comme cette pétition qui tombe alors que le rejet a déjà été marqué à de nombreuses reprises.

(C'est quand même gentil d'être venu vous inscrire pour vous discréditer)

gisele10

Avatar de l'utilisateur

22 commentaires

#26

voter ?????

mais je ne veux pas voter pour l'oni ! je n'en veux pas !! ni l'ensemble des collègues de mon hopital ...
nous ne faisons aucune confiance à l'oni pour nous défendre , au contraire !!!!!!
l'oni c'est du flan , une coquille vide sans autre pouvoir que celui d'extorquer de l'argent à celles et ceux qui pédalent en bas .....
Et je ne parierai pas sur le fait que le gouvernement prenne le risque de "froisser" 400 000 electeurs à 1 an des éléctions présidentielles ...
Il va trouver une solution "batarde " pour ce débarraser du problème de l'oni ,qui est déjà bien mal en point ....une pichnette devrait suffir .
Mais enfin , les pro oni ? : quand allez vous accepter qu'il y ait des infirmières et des infirmiers qui ne partagent pas vos idées et qui ne veulent pas d'ordre ????
La base de notre métier c'est quand même l'écoute et la tolérance !

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

501 commentaires

#25

Hum !

Je n'aime pas répondre à une personne, ce n'est pas la vocation des commentaires ; mais soit, je déroge pour une fois.

Oui, je ne suis pas inscrit et je refuse que l'ordre me représente.

Non, je ne suis pas responsable car je n'ai rien demandé. Je n'ai jamais dit que l'ordre n'était pas légitime (du latin lex, legis = loi), je dis qu'il est né d'un mensonge et que la majorité des professionnels n'en voulait pas.

De dire que je n'ai rien fait est une affirmation sans fondement : je n'ai pas à me justifier.

L'ordre infirmier va mourir car il n'a plus d'argent, c'est aussi simple que ça, et dans ce cas, oui, je suis responsable comme des milliers de collègues d'ailleurs, car j'ai gardé l'argent que j'ai gagné pour un meilleur usage (la lutte contre l'ordre, entre autres).

Maintenant si tout cela vous fait bien rire, et bien, l'ordre aura au moins servi à cela...

Messerschmit

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#24

Donc... ?

Je doute que l'Ordre infirmier tombe pour des raisons assez simple :
Si l'Ordre infirmier tombe, c'est la pertinence de tous les ordres qui sont remis en cause (et qui sont donc susceptible de tomber). Je doute que le gouvernement souhaite se mettre les médecins à dos, les avocats à dos (qui sont déjà monté au créneau en faveur des infirmiers), les pharmaciens et j'en passe...
Mais soit... Faisons comme si, c'était imminent !

J'enchainerais donc, que tu ne t'es pas inscrit, que donc tu ne vas pas voter.
J'attend avec impatience le moment ou tu vas m'expliquer que l'ordre n'est pas légitime parce que personne ne vote.
Toi-même qui semble mieux informés que les autres, tu ne t'es pas inscrit. Donc ne vient pas blamer ce dont tu es responsable.
Je terminerais sur le fait, que pour moi, tes remarques sont aussi légitime que celle d'une personne qui n'a pas voté à une election presidentiel. Tu subis et tu te plains ?

Ouais, mais en même temps, tu n'as rien fait pour que ça change.
J'ai presque envie de te répondre : LOL. Je le fais d'ailleurs : LOL.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

501 commentaires

#23

Discours daté

Le # 22 semble avoir été écrit il y a 18 mois, c'est bizarre...

Quant aux élections, il est plus que probable qu'elles n'aient jamais lieu : de toutes façons, il aurait fallu être inscrit depuis un certain temps (2 ou 3 mois, je crois) pour y participer ce qui complique un peu les choses...

Messerschmit

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#22

AH ! AH !

J'aimerais bien savoir en quoi l'ordre n'a pour but de garantir que ses privilèges et ses intérêts ? Juste pour information, j'aimerais bien savoir quels sont ses privilèges et ses intérêts ?
L'ensemble des représentant ordinaux en l'occurence sont payé autant que leur permette leur statut d'infirmier, la présidente que beaucoup semble décrier et autour duquel il semble tourner tant de rumeur, ne déroge pas à cette règle.
Les intérêts de l'ordre ? Je suppose que ce sont ces mêmes privilèges. Vu les incessantes attaques contre l'Ordre, je doute qu'être conseiller ordinal soit un privilège mais un truc entre le calvaire et la profession de foi. Allez précher dans le désert et on verra...

Tiens depuis combien de temps les syndicats hospitalier n'ont pas réussi à faire revaloriser les salaires infirmiers alors qu'ils sont la base du travail hospitalier (et au passage la profession préférée des français et parallèlement aussi une des plus maltraités accessoirement tout les 46 du mois à la première erreur du personel soignant)? Tiens qui n'est pas présent 75% des Conseils hospitalier en France au nez et à la barbe des syndicat ? Ils doivent savoir ce que c'est... Pourtant on ne leur tombe pas dessus. Et pourtant, eux aussi ont des horaires aménagés, des heures en moins pour réunion syndicale... Et pourtant on en fait pas une caisse. Tiens au passage, quand est-ce que les syndicats des hopitaux publics négocieront avec leur direction le paiement de cette cotisation à l'ONI tant décrié pour se mettre en conformité avec la loi ?
Ah non ! J'oubliais, il voit d'un très mauvais oeil la venue d'une association apolitique qui viendrait marcher sur leur plate bande pour des raisons qui encore aujourd'hui m'échapent. Que dire si ce n'est qu'ils sont de mèches avec les directeurs d'hopitaux qui ont empéché la distribution des courriers lié à l'ordre et l'organisation de nombreuses réunion d'information avec l'assentiment du même ministère auquel les syndicats s'oppose sempiternellement sans jamais rien obtenir ?
Bref, 85%, certes, mais combien de désinformation et de batons dans les roues.

Au passage, si une infirmière est prise en train de travailler sans avoir cotisé pour l'ordre, c'est elle qui sera pénalement responsable et non son administration ou son syndicat qui ne pourra rien faire pour elle. Bref dans toute ces histoires, elle est victime non pas de l'ordre, mais bien d'un système qui lui met le bec dans l'eau. L'ordre aurait permis justement de relever la tête.
Pour terminer, l'Ordre devrait renouveller une partie de ses élus cette année.
Combien de vous compte aller voter ?

gisele10

Avatar de l'utilisateur

22 commentaires

#21

bien sur que nous avons raison .....

de ne pas avoir accepté l'embrigadement dans une institution privée qui n'a pour d'autre but que de défendre ses intérets et ses privilèges !!!(et aucunement
nos conditions de travail ,ni notre salaire!)(même pas pour 30 euros !)
Bien sur que nous avons raison !!!!
quand à votre comparaison avec le droit de vote , les congés payés et 44 .. c'est plutot oiseux .... voir fumeux ...
heureusement que l'imense majorité d'entre nous ne sont pas tombé dans le panneau ordinal et que nous avons su réfléchir, refuser la contrainte et résiter aux menaces !!!!
bien sur que nous sommes une profession aimée du public , et ce n'est pas une raison pour nous foutre un ordre non désiré sur le dos !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

LiL_21

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#20

Mouai ...

Oui vous avez raisons.
Surtout que rien ne bouge, restons dans notre misère, n'essayons pas de faire évoluer quoi que ce soit.
C'est comme cela qu'on a eu le droit de vote, les congés payés et reconquit la France en 44 pendant qu'on y est.
Vous allez entrer dans l'Histoire de ceux qui auront tout fait pour voir dépérir leur profession qui rappelons le, est la plus soutenue de la population française.
Soyez en fiers, moi je ne le suis pas.

frondupepagiline

Avatar de l'utilisateur

16 commentaires

#18

ob s'en fout de l'ordre national infirmier !!!!!!!!

on s'en fout et on s'en fout !!! et en plus ..on s en fout //////////
nous voulons être libre d adhérer q ce que nous voulons sans aucunes contraintes

nico1

Avatar de l'utilisateur

13 commentaires

#17

pour ou contre l'ordre ?

"le fait que les infirmiers n'adhèrent pas à l'ordre ne veut pas dire qu'ils sont contre."
Je suis tout a fait d'accord sur le fond. Mais le fait qu'ils ne s'inscrivent pas ne veulent pas dire qu'ils sont pour aussi, n'est ce pas.
Et je pense que maintenant quasiment toute la profession est au courant que l'ordre existe et que ne pas cotiser signifie sa mort quasi certaine, on peut supputer que ne pas adhérer c'est être contre l'ordre.
le coup de pas de mobilisation sur un truc rendu obligatoire par la loi c'est bidon. (je vais d'ailleurs avouer que ça fait 2 ans que la cotis de l'ordre y est aussi, mais j'ai pas la capacité de me mobiliser jusqu'à la boite aux lettres)

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#16

suite

"Que les infirmiers n'adhèrent pas à l'ordre ne veut pas dire qu'ils sont majoritairement anti! Il ne faut pas faire d'amalgame!!"

Juste un constat, que ceux-ci ne paient pas pour telle ou telle raison, l'ordre est quasiment mort grâce à cela. Et les infirmiers savent qu'en agissant ainsi, ils le tuent. J'en déduis que si l'on tue un truc, c'est que l'on n'en veut pas.

Pour le mouvement IADE, certains plus calés que moi te répondront, mais il me semble que la CGT s'est quand même sacrément impliqué, bien plus que l'ordre.

mimicra

Avatar de l'utilisateur

99 commentaires

#15

@ carlito

c'est donc bien ce que je disais :
@ aucun moment infirmiers.com "n'a fait de la pub " à une pétition contre l'ordre !!

C'est sans doute pour cela que les signatures sont peu nombreuses non ??

Par contre, le résultat concret et réel du rejet de l'ordre est bel et bien visible non ?? (Tu devrais demander à tes potes ordinés de prévoir des consult en urgence chez un OPH !! )

Rappelles moi combien d'inscrits sur les (à la louche) 500 000 IDE ??
l'ordre est voulu par combien de vrais infirmiers de terrain ?
Combien de planqués se retrouvent dans cet "ordre" inutile et dépensier ??


C'est quiqui qui a, grâce à son "cotisation à la secte", va aider au remboursement de la dette ordinale des princes élus et de leur reine ??
Vite paye ta cotis 2010/2011, car tu as de la chance, pour l'exercice 2011/2012, cela va diminuer (ben ouiais, à cause toujours des méchants( - syndicats, infirmiers, filles- garçons, empecheurs d 'alienation de toute la profession" )
Car oui, nous avions tous compris que Pour être efficace, ovni devait avoir des gôuts de luxe, et étaler sa richesse ....
Qu'il fallait grassement payer des gens à rien faire auprès des patients ( En france nous ne manquons pas de fainéants qui croient travailler en étant " semblant intellectuels" ... Par contre, des gens qui retroussent leurs manches, ça .... )

Au fait, Carlito, Les quoi ?? les grands dossiers de l'ONI ? c'est quoi dis moi ??

Parce que sans vouloir te rendre désillusionné, le site infirmiers.com est largement bien plus interessant et proche du terrain que la loufoquerie annoncée par sociologue et son second star des plateaux télé !

Dommage pour toi, mais l'ordre, c'est quasi le même combat que le père noel : c'est du commercial à l'état pur ......

carlito71

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#14

cedric 1

Que les infirmiers n'adhèrent pas à l'ordre ne veut pas dire qu'ils sont majoritairement anti! Il ne faut pas faire d'amalgame!!
Et connaissant la profession je sais que peu d'entre nous se sentent capable de mobilisation, il n'y a qu'à voir le peu de grévistes lors des différentes manifestations! Seuls les IADE ont compris qu'il faut oser , et ceci grâce au SNIA et non du fait de la CFDT( qui d'ailleurs a oser quitter les négociations au ministère, prétextant que les IADE ne valaient pas la peine, que la CFDT perde du temps), ni de la CGT, de FO and co...

carlito71

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#13

mimicra

je me suis simplement rendu sur le lien que tu as mis en ligne sur ton post!:"http://www.jesigne.fr/ contrelordreinfirmier"
au cas ou tu aurais perdu la mémoire!! Je t'invite, ainsi qu'à tous ceux qui auraient des doutes, à te rendre sur ce lien que tu nous a gentiment fourni!

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#12

Il faut oser

affirmer que les opposants à l'ordre ne sont pas majoritaires.

Deux chiffres qui intéressent bien plus la BRED et le ministère qu'une pétition: 10 millions de dettes et 85% de non inscrits.
Il est certain qu'une pétition va changer tout cela. Carlito, n'oublie pas d'envoyer ton petit chèque dans un mois, la fin est si proche qu'attendre trop te ferait économiser 30€, voire 75.

mimicra

Avatar de l'utilisateur

99 commentaires

#11

@ Carlito :

Aurais tu vu un gentil article sur infirmier.com, mettant en lien une queconque pétition contre l'ordre ??

Alors à moins que je sois passée au travers de cette actualité, ou que ce site ne soit pas plus informatif au sujet de l'ordre que ce qu'il y parait ...

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

501 commentaires

#10

indécrottables onistes

Et les indécrottables onistes insistent lourdement dans un discours qui a au moins le mérite de nous faire bien rigoler et c'est tout...

Adieu oni, nous resterons dignes, nous ne pleurerons pas...

carlito71

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#9

petition anti-ordre

Croire que les anti-ordre sont plus nombreux n'est que bêtise : voir la pétition contre l'ordre qui a été ouverte en novembre 2009= avec 383 signatures en 17 mois super!!!c'est de la propagande de syndicalistes dépassés qui ne représentent que moins de 1% des infirmiers. Contrairement aux syndicats professionnels, les syndicats conventionnels ( CGT, FO, CFDT etc..)qui nous sont imposés n'ont que faire des infirmiers; Jamais ils ne se sont battus pour les infirmiers.
Les grands dossiers sur notre métier seul l'ONI les a portés.

mimicra

Avatar de l'utilisateur

99 commentaires

#8

Objectif signatures : 48 / 5000

RE mdr !

Et si nous lancions la contre pétition sur le même site, adressée aux mêmes
Je cite ;

"Destinataire pétition:
Conseil National de l'Ordre des Infirmiers, Représentants politiques (députés, sénateurs,...), toute personne infirmière ou non désireuse de disposer d'un espace de parole pour défendre l'institution ordinale. "


Je suis sûre que npus explosons leur minable résultat !!

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

501 commentaires

#7

Et bla-bla-bla...

Et 90% des ide veulent un ordre pour les maltraiter, et bla-bla-bla, et c'est la faute aux syndicats rouges, et bla-bla-bla, et c'est un combat d'arrière-garde, et bla-bla-bla, et c'est le gouvernement qui fait que nous embêter, et bla-bla-bla, parce qu'ils ont peur d'un ordre très fort avec 500000 adhérents qui parlent d'une seule voix, et bla-bla-bla, et bla-bla-bla. C'est usant leur discours : il faudra bien qu'ils comprennent que l'ordre, la majorité des professionnels n'en veut pas, et que le mieux est d'arrêter le plus rapidement cette énorme farce.

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#6

Pas d'ordre, cela semble clair, pourtant.

On tente les mêmes choses qu'avant 2006, faire croire que tout le monde veut d'un ordre.
Comment ces personnes peuvent elles se vouloir représentatives alors qu'elles sont incapables de respecter l'immense majorité qui refuse cet ordre?

Les députés ne se feront pas avoir deux fois par leurs mensonges.

infirmireencolre

Avatar de l'utilisateur

28 commentaires

#5

ri-di-cule!!!!!

oui ! RI!DI!CULE !!!!!

la quasi totalité des infirmières ne veut pas adhérer à cet ONI !! et ils et elles veulent encore nous faire croire que c'est bon pour nous !!!!!!!! ?
non et au combien non ; nous ne payerons pour cette arnache d'oni !!!!! NON !!!!

loulic

Avatar de l'utilisateur

279 commentaires

#4

ridicule ...

Une pétition pour l'ordre ? Et les 450 000 infirmiers qui ne cotisent pas, ça vous évoque quelque chose ?

Les infirmiers ne veulent pas d'un ordre point !

Cette démarche montre à quel point les ordreux sont déconnectés du terrain et ont une notion toute personnelle de la démocratie.

Vous avez eu trois ans pour convaincre, vous avez échoué, vous feriez mieux de reflechir à la façon de rembourser votre dette de 10 millions d'euro.

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

114 commentaires

#3

c'est qui?

ANFIIDE c'est quoi ca? Doit etre super representatif jamais entendu parler avant aujourd'hui.
C est gentil infirmier.com de nous fair decouvrir les groupusculs infirmier

EQUATEUR

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#2

Aucune légitimité.......

La très grande majorité des infirmiers et infirmières de ce pays ne veulent pas de cette organisation. Respectez ce que veut cette majorité !
Une très petite minorité veut imposer cet ordre, ce n'est pas possible en démocratie.

mimicra

Avatar de l'utilisateur

99 commentaires

#1

N'oubliez pas de passer par là

http://www.jesigne.fr/contrelordreinfirmier


L'ordre ayant bien plus de chance d'être eradiqué du payasage infirmier, il faut avoir confiance.

Ce ne sont pas les mêmes groupuscules pro St âne qui vont nous refaire le match sans que l'on voit clair dans le jeu des arrivistes !

Allez repartez travailler, soyez réalistes et bons perdants : l'ordre n'a pas convaincu, et le père noel ne distribuera pas de cloche en Or cette année !!