INFOS ET ACTUALITES

Universitarisation et réingénierie pour les professions paramédicales

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

La communication conjointe, le 1er septembre dernier, d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, sur le lancement d'une mission afin de poursuivre l'intégration des formations paramédicales et de maïeutique dans l'université a très vite fait réagir Charles Eury, président de l'Association Nationale des Puéricultrices Diplômées et des Etudiantes (ANPDE), rejoint par Thierry Amouroux, secrétaire général du SNPI CFE-CGC et les fédérations des formations paramédicales et maïeutiques.

université, étudiants

Très attendu en ce début d’année universitaire, ce rapport « Pour une meilleure intégration des formations paramédicales à l’université : mise en œuvre des mesures 5, 6 et 13 de la Grande conférence de santé » se construit dans la continuité de la grande conférence de santé afin de répondre aux problématiques communes aux formations sanitaires et sociales

Le 31 août dernier, l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et l’Inspection générale de l'administration de l'Education nationale et de la recherche (IGAENR) publiaient un rapport qui fait suite à la Grande Conférence de Santé, à laquelle l’ANPDE avait participé en 2015. Ce rapport intitulé « Pour une meilleure intégration des formations paramédicales à l’université : mise en œuvre des mesures 5, 6 et 13 de la Grande conférence de santé » apporte en particulier des propositions concrètes pour une meilleure intégration des formations paramédicales à l’université. Dès le lendemain, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, publiaient à leur tour un communiqué annonçant la création d’une mission interministérielle afin de poursuivre, et finaliser, cette universitarisation des formations paramédicales qui concerne près de 150 000 étudiants.

Les évolutions possibles des statuts des formateurs dans ces filières devront être examinées, afin de garantir le bon déroulement de carrière des actuels formateurs mais également de les intégrer pleinement dans les universités.

Finalisation des réingénieries et grade master pour la rentrée 2018Si le rapport IGAS/IGAENR recommande clairement une finalisation de la réingénierie des formations d’infirmier(e) puéricultrice(-teur) et de bloc opératoire pour la rentrée 2018, ainsi que leur reconnaissance au grade master, le communiqué interministériel se veut plus prudent. Il indique en effet que la mission nouvellement créée devra réaliser un point d’étape au plus tard en décembre 2017 pour identifier les...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)