INFOS ET ACTUALITES

URPS : premiers résultats infirmiers

Ce 23 décembre au matin, seuls les résultats dans une dizaine de régions (sur 26) sont connus pour les premières élections aux URPS (Unions régionales des professions de santé).

Les premiers résultats officiels des élections des infirmiers aux unions régionales des professionnels de santé (URPS), publiés par une dizaine d'agences régionales de santé (ARS), font apparaître des scores serrés entre la Fédération nationale des infirmiers (FNI) et le Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil).

"Les scores sont très serrés", a confirmé à l'APM le président de la FNI, Philippe Tisserand, précisant que les résultats en Aquitaine et en Basse-Normandie n'étaient pas encore connus. Il affirme toutefois que la FNI obtient "la majorité absolue dans sept ou huit régions".

En Rhône-Alpes, le Sniil arrive en tête avec sept sièges, suivi de Convergence infirmière et de la FNI qui obtiennent à égalité six sièges, puis de l'Organisation nationale des syndicats d'infirmiers libéraux (Onsil) qui obtient cinq sièges.

En Ile-de-France, le Sniil sort également gagnant avec 39,1% des voix, contre 22,4% pour Convergence infirmière, 19,8% pour la FNI et 18,8% pour l'Onsil.

En Corse, le Sniil arrive en tête avec quatre sièges, suivi de l'Onsil avec trois sièges et de Convergence infirmière avec deux sièges.

En Lorraine, le Sniil sort également gagnant de l'élection avec 44,10% des voix (six sièges), suivi de la FNI avec 29,19% des voix (trois sièges) et de Convergence infirmière avec 26,71% des voix (trois sièges).

En Champagne-Ardennes, où le taux de participation est de 25%, la FNI arrive en tête, avec 43,5% des voix (quatre sièges), suivie du Sniil avec 35,80% des voix (trois sièges) et de Convergence infirmière, avec 20,62% des voix (deux sièges).

La FNI arrive également en tête dans le Limousin (51,94% des voix), suivie de l'Onsil (26,47%) et du Sniil (21,57%).

En Poitou-Charentes, où le taux de participation est de 35,1%, la FNI obtient six sièges, le Sniil deux sièges et l'Onsil un siège.

En Auvergne, où le taux de participation est de 28,6%, la FNI arrive également en tête avec cinq sièges, suivie du Sniil (quatre sièges) et de Convergence infirmière (trois sièges).

La FNI gagne également les élections en Bourgogne avec quatre sièges, suivie du Sniil avec trois sièges et de Convergence infirmière avec deux sièges.

A La Réunion, l'Onsil arrive en tête avec 71,56% des voix, suivie du Sniil avec 28,44% des voix.

La FNI envisage d'engager un recours en annulation pour les élections en Guyane, où les électeurs n'auraient toujours pas reçu leur matériel de vote le 15 décembre.

Résultats pour les autres professions de santé

Les médecins ont voté le 29 septembre 2010. Le taux de participation a été de 44,6 % pour l'ensemble du corps électoral (réparti entre généralistes - 47,1%-, chirurgiens, anesthésistes et gynécologues-obstétriciens - 47,3%, et autres spécialistes - 40,1%). Pour plus de renseignements, voir sur le site des ARS : http://www.ars.sante.fr/Resultats-des-elections-des-me.100063.0.html

Le taux de participation des pharmaciens serait de 63 . La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) arriverait en tête, avec près de 59 des suffrages exprimés au niveau national.

Le taux de participation des masseurs kinésithérapeutes varierait entre 25 et 38 % selon les régions. La Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) arriverait en tête dans une vingtaine d'entre elles, avec en moyenne 60 % des voix. Elle serait suivie par l'Union nationale des syndicats de masseurs-kinésithérapeutes libéraux (UNSMKL), avec près de 35% des voix. Le jeune syndicat Alizé n'obtiendrait pas les 5% des voix nécessaires pour être reconnu comme représentatif (de nombreux membres de ce syndicat refusent l'affiliation au Conseil de l'Ordre de leur profession).

Chez les chirurgiens-dentistes, la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) arriverait en tête, avec des scores le plus souvent supérieurs à 50%.


Rédacteur en chef IZEOS
serge.cannasse@izeos.com

Publicité

Commentaires (0)