INFOS ET ACTUALITES

Vers une éradication de l'hépatite C pour 2025 ?

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Ces deux dernières années, de nouvelles avancées médicales, en matière de prévention, de dépistage et de traitement, ont été réalisées dans la lutte contre les hépatites virales. Aujourd'hui, une éradication de l'hépatite C peut être envisagée, à condition que les moyens mis en œuvre soient proposés à l'ensemble de la population. Explications.

Une éradication de l'hépatite C d'ici 2025 ?

Foie hépatite

En France, environ 600 000 personnes sont atteintes d'une maladie hépatique virale

L'arrivée de nouveaux antiviraux à action directe sur le marché pharmaceutique pourrait bien bouleverser l'histoire de la médecine. En effet, l'utilisation de ces médicaments en association permettrait d'éradiquer l'hépatite C d'ici 10 ans. Nous sommes passés de traitements lourds et longs avec des effets indésirables importants et des taux de guérison de l’ordre de 70% à des traitements simples, courts, bien tolérés et qui assurent des taux de guérison de plus de 95% le plus souvent en seulement 3 mois, explique le secrétaire général de l’Association française pour l'étude du foie (AFEF), Victor de Ledinghen. Une première dans l'histoire de la médecine puisque jusqu'ici aucune maladie chronique n'était en mesure de disparaître grâce à un traitement médical. Aujourd'hui, un plan d'éradication est étudié dans le but d'adopter la stratégie la plus efficace et adaptée. La France est pionnière en la matière car actuellement l’enjeu est bien l’éradication de l'hépatite C. Il faut un véritable plan pour définir comment et en combien de temps nous arriverons à cet objectif. Un but que l'AFEF est déterminée à atteindre d'ici 2025.

La France est pionnière en la matière car actuellement l’enjeu est bien l’éradication de l'hépatite C. Traitements, dépistage, vaccins… une accessibilité à tousPour que l'éradication des hépatites virales puissent être possible les associations, notamment AIDES, réclament une plus grande accessibilité des moyens de lutte contre ces maladie. "C'est une question d'égalité devant le soin. C'est aussi l'espoir inédit de mettre fin à une épidémie de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)