INFOS ET ACTUALITES

Xavier Bertrand refuse "de contraindre les infirmiers salariés à cotiser" à l'Ordre

Le ministère de la santé n'accordera pas de soutien financier exceptionnel à l'Ordre national des infirmiers (ONI) et ne prendra aucune mesure pour contraindre les infirmiers salariés à cotiser, a fait savoir le 15 juillet 2011 le ministre du travail, de l'emploi et de la santé, Xavier Bertrand.

Xavier Bertrand - Ministre de la santé

Dans une lettre datée du 13 juillet 2011 et rendue publique le 15, Xavier Bertrand indique être "tout disposé" à rencontrer le président par intérim de l'ONI, David Vasseur, mais rejette l'entière responsabilité de la situation sur les dirigeants de l'Ordre. Il estime que c'est aux infirmiers d'"apporter leur concours pour que leur Ordre survive".
David Vasseur a déclaré le 12 juillet dernier attendre un signe de soutien du ministère de la santé face à une situation financière critique.

Xavier Bertrand déclare dans sa lettre avoir soutenu la création de l'Ordre et se dit très préoccupé par la situation actuelle. Mais il estime que le Conseil national de l'ONI n'a pas tenu compte des différentes alertes faites par le ministre de la santé - Roselyne Bachelot puis lui-même depuis novembre 2010 -, et a "poursuivi le développement" de la structure "à un rythme qui n'était pas compatible avec celui des encaissements des nouvelles cotisations".
Il indique qu'il refuse de "contraindre les infirmiers salariés à cotiser", ce que le Conseil national lui a demandé. "Un Ordre ne peut se construire contre les professionnels et une organisation naissante ne peut s'installer durablement en misant sur la contrainte".

Il refuse aussi tout concours financier des pouvoirs publics, en invoquant l'attitude du Conseil national jusqu'à présent, l'indépendance des Ordres professionnels et le statut d'organisme de droit privé. "Un Ordre ne peut être financé que par les professionnels qu'il représente", souligne-t-il.

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (10)

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#10

ARRETEZ DE CROIRE AUI MIRACLE

L ORDRE EST MORT......ET MAINTENANT QUI VA REGLER LA NOTE DE MILLIONS D EURO, LE CONTRIBUABLE SAIT IL QU IL A PAYE LE VOTE ELECTRONIQUE POUR UN MONTANT DE 2 MILLIONS D EUROS....L.IL Y A DES RESPONSABLES ET ILS DOIVENT PAYER ET PUNI.

gisele10

Avatar de l'utilisateur

22 commentaires

#9

gros petit problème .....

pour moi .. le petit problème (gros!) avec l’ordre infirmier … c’est que les pro veulent me (nous) forcer à y adhérer ….
ils ont débarqué de nulle part , ne nous ont pas informé , ni sur qui ils sont , ni sur ce qu’il voulaient nous vendre … Et surtout , ils ne nous laissent pas le choix : « ou tu payes tous les ans la somme que nous fixons nous même , et on te fiche la paix , ou tu ne peux pas travailler avec ton diplôme d’état d’infirmier « … (cela me rappelle certaines pratiques …. euh …. ?)
Avouez que c’est quand même raide à avaler .. et que c’est légitime de la part de celles et ceux qui ne sont pas d’accord de se défendre … , non ??????
L’argument de maintenir l’ordre pour sauver 143 salariés et irrecevable pour moi … Ou travaillaient ils avant ? à quoi servent ils à l’ordre .. ?
de toute façons je n’ai pas envie de payer de ma petite poche d’infirmière , des chargées de relations publiques , des secrétaires , des juristes … etc etc .. j’ai quand même le droit non ? !!!!!

Et pour finir , j’ai quand même pris la peine de me renseigner sur les fonctions de l’ordre infirmier … et bien franchement , je n ‘ai rien lu qui concrètement pourrait m’apporter un plus dans ma vie professionnelle , que des mots et du vent , des trucs de cadres et de communicants , du vent et du vent (des trucs en vogue dans la société actuelle , du vent et du vent )
Et je n’ai rien lu non plus de concret et de réaliste sur ce que l’ordre pourrait apporter de positif aux malades de notre pays …
37 millions d’euro pour ça …. cela fait cher du courant d’air …..

Bref …. pour moi (et toutes mes collègues d’ailleurs !) l’ordre infirmier est inutile et dispendieux , il ne peut prétendre à nous représenter et sa disparition ne nous fera pas verser une larme …..

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#8

L'ordre est mourant, ne le laissons pas souffrir:

webmaster@bred.fr, economie-locale@bred.fr

un petit mail pour remercier la bred de sa sage décision d'arrêter les frais aiderait à accélérer cette fin de l'ordre. :clin:

lapikouzesimone

Avatar de l'utilisateur

31 commentaires

#7

l'oni ne sert pas les maldes !!!! qu'il disparaisse !!

mais arrêtez avec votre ordre moralisateur de la profession et pseudo tout puissant …
je reviens d’une région dont je tairais le nom , ou ma belle mère est soignée à domicile par un cabinet infirmier libéral , dont je tairais le nom , pour un érysipèle des deux mollets en phase de desquamation et suintant et douloureux au possible .
En quatre jours j’ai vu : des infirmières gardant les gants d’un jours à l’autre , sans même les laver (!!!!!) et les remettant dans la boite , car « cela coute cher » …
des infirmières qui déchirent les emballage stériles au lieu de les peler , car « cela gagne du temps » ….
des infirmières qui coupent les bandes velpo pour en avoir le lendemain ,car « la patiente n’a pas la force de les laver » ….
des infirmières qui gardent de mini bouts de compresses non stériles au cas ou (car « en libéral , on doit faire avec les moyens du bord et tant pis pour la qualité des soins » …..
des infirmières gentilles , mais totalement débordées par l’ampleur de leur tournée … *
ETC… ETC … ETC ….

alors , votre ordre de ……. , face à ce genre de situation ne sert à RIEN !!!! (et pourtant ces dames et demoiselles m’ont toutes assurées « être en règle avec l’ordre infirmier »

je ne veux pas payer pour une organisme privé , dispendieux à outrance , composé de non infirmières , et qui ne sert à RIEN pour garantir la qualité des soins et la « moralité » des soignantes !
les ordres ont une usine à frics , inutile et réservée aux pseudo élites de chaque profession pour promouvoir leurs égos !
JAMAIS JE NE PAYERAI POUR CA !!!!!!

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#6

ET SI L'ON ARRETEZ

DE PARLER DE CETTE MEDIOCRITE NAUSEEUSE DURANT L ETE......UNE TREVE SCATOLOGIQUE NOUS FERAIT UN BIEN FOU....MERCI.

furiousnurse

Avatar de l'utilisateur

32 commentaires

#5

ordre bilan

Qu'a fait l'ORDRE ? : création des chambres disciplinaires, acceptation , contrairement à l'ordre des médecins, de la restriction d'installation des IDEL, glissement des tâches de médecins vers IDE pour rendre ces premiers plus disponibles auprès des patients dans le cadre de la loi HPST, approbation du rapport Hénard, choix des salariés de travailler plus longtemps. Un bien BEAU BILAN que tout cela. C'est curieux mais je suis content d'en rester sur ma FIN !

infirmireencolre

Avatar de l'utilisateur

28 commentaires

#4

il faut surtout voir en face les évidences .....

les évidences c'est que presque aucunes infirmières ne veulent d'ordre .... enlevez toutes celles qui y ont été contraintes (allez , soyez courageux !) et il ne restera plus grand monde ....
les évidences c'est que malgré les menaces , la majorité d'entre nous ne se sont pas inscrites ....
les évidences c'est que cet ordre ne nous représente pas ..... car il n'est pas composé d'infirmières de terrain ....
les évidences c'est que l'ordre ne nous sert à rien .... au vu de ses "missions"
les évidences c'est que l'ordre est loin d'être indépendant .....(mais perso , je m'en fous .....)
les évidences c'est que nous ne cédons pas au discours du "si vous ne voulez pas d'ordre c'est que vous êtes obtuses et bouchées , et que vous n'avez rien compris , et que vous préférez détruire que construire et bla et bla ... "
les évidences c'est enfin que , avant l'ordre ce n'était , et de loin ,pire que pendant l'ordre ...... donc après l'ordre , cela ne peut être que mieux .. même si ce n'est pas parfait ....
Donc , en conclusion , rendez vous à l'évidence les onistes .....nous ne voulons pas de vous , et nous ne nous en sentons pas coupables .....
PS: il me semble que l'acharnement des ordistes à maintenir leur position est significatif des enjeux financiers et de pouvoirs qui sont en causes ....

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#3

faut savoir dire stop, stop !

faut savoir dire stop, stop !

comme le chantait si bien Alain Baschung ...

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#2

Il n'y a plus de suspense !

Il n'y a plus de suspense, les spectateurs quittent la tribune, il n'y a que les hooligans ordinaux qui vocifèrent encore.

La fin devient un peu longuette et devient vraiment pénible, oui, qu'on en finisse et que l'on s’occupe des autres ordres, tout autant nuisibles...

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#1

fin de l'ordre

Ajoutons à cela que monsieur Vasseur a demandé un jour avant la rédaction de ce courrier l'arrêt des frais de la part des cdoi, à savoir na plus payer ni loyer, ni téléphone, ni électricité. Et bien sûr de renvoyer tout l'argent restant au national.

Qu'on en finisse vite.