INFOS ET ACTUALITES

Xavier Bertrand soutiendra-t-il l'Ordre infirmier ?

Afin qu'il puisse mettre en place sa restructuration, l'Ordre infirmier attend un signe de soutien du ministère de la santé, a indiqué à l'APM le 12 juillet dernier le président par intérim de l'instance, David Vasseur.


soutien ministere odre des infirmiersLe 8 juillet dernier, lors du dernier conseil, il n'y a pas eu de vote sur le plan de restructuration, mais il s'agissait "plus d'une information sur l'évolution, la situation et sur 'où on pouvait aller'", a expliqué David Vasseur, qui assure la présidence de l'Ordre depuis la démission de Dominique Le Boeu

Interrogé pour savoir si l'Ordre était en cessation de paiements, David Vasseur a indiqué qu'il n'avait encore rien signé aujourd'hui dans le cadre de ce dispositif. En revanche, il a indiqué travailler "sur tous les scénarios possibles", précisant qu'il n'oubliait pas qu'il y avait environ 140 salariés concernés.

Il a indiqué que "la ligne de crédit" était "toujours là" et que l'Ordre avait été en capacité "jusqu'à maintenant" de payer les salaires et de régler les factures. Mais, c'est "au jour le jour", a-t-il précisé, s'inquiétant d'un indice de confiance "faible" notamment vis-à-vis des partenaires.

Il a précisé que l'Ordre continuait à encaisser de l'argent. "Encore ce matin, on a reçu 180 chèques, sans compter les prélèvements [automatiques]", a-t-il signalé.
Il a estimé que la baisse de la cotisation avait eu un effet significatif sur le nombre d'inscriptions. "Certains départements ont des courbes d'inscriptions en progression, voire sur certains départements, cela a permis de doubler le nombre d'inscrits", a-t-il fait remarquer.

Il a précisé qu'il avait mis en place des mesures de sauvegarde, notamment en demandant aux conseils départementaux et régionaux de surseoir à toutes les dépenses. "Si je devais aller plus loin, j'irais plus loin (...) notamment pour protéger les salariés", a-t-il affirmé.David Vasseur a indiqué attendre un rendez-vous avec le ministre du travail, de l'emploi et de la santé, Xavier Bertrand, précisant qu'il n'avait pour l'instant pas reçu de message de la part du ministère.Interrogé sur...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (13)

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#15

OH LA LA

LA BELLE IMAGE D'ILLUSTRATION QUE VOILA. UNE MAIN PROTECTRICE CENSE REPRESENTER LE MINISTRE ET DES PERSONNAGES BLANC IMMACULES ET LUMINEUX COMME LES REPRESENTATIONS RELIGIEUSE DES SAINTS CENSE REPRESENTER L ORDRE INFIRMIER....INFIRMIERS.COM AURAIT GRANDEMMENT BESOIN D'UN PSYCHANALYSTE.....OUI VOUS ETES PRO-ORDRE ET VOS ACTES MANQUES LE TEMOIGNENT QUOTIDIENNEMENT...c'est pas grave !

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#14

POURRA T ON UN JOUR

PARLER DES ADHESIONS FORCES EXECUTE PAR DES DRH ET DES DIRECTEURS DES SOINS SERVILS LORS DE L EMBAUCHE DES JEUNES INFIRMIERS A L HOPITAL PUBLIC.....si on enleve tous ces malgres eux alors on chute......je connais personnellement trois etablissements dans ma region qui pratiquent la contrainte et les menaces....alors le discours de radio paris de l'oni...il fleure bon la desinformation !

infirmiermasqué

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#13

Donner de la main droite pour mieux reprendre de la gauche.

Monsieur le ministre siffle la fin de la partie ordinale afin d'apaiser les velléités infirmières car comme la Bachelot en son temps avec son projet de LMD et catégorie A il va nous la faire à l'envers sur un autre sujet qui lui brûle les lèvres depuis des années.
Celui de la RCP et des nouvelles assurances professionnelles qui ne manqueront pas d'être imposées aux nouvelles praticiennes qui auront obtenu leurs nouvelles capacités.
Comme la Bachelot pharmacienne avec ses vaccins le Bertrand en fait de même avec ses copains assureurs.
Même une fois ministre de la république on ne se refait pas.
D'ailleurs la Bachelot nous en prépare des tonnes pour la rentrée avec le quatrième risque et la dépendance.

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#11

LA REPONSE EST NON

Vous pouvez proposer dés maintenant votre obole pour l achat d'une couronne mortuaire pour l'enterremnt de l'ONI.Condoléances défèrentes aux ayatollahs de l'ordre.

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#9

et pourquoi pas

6 millions pendant que vous y êtes?

Que l'ordre trouve déjà 450 000 ce mois-ci...

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#8

UN SOUTIEN

GOUVERNEMENTAL POUR SOUTENIR UNE INSTITUTION INCOMPETENTE,DEFICITAIRE,ET QUI IN FINE NE REPRESENTE PAS LA PROFESSION INFIRMIERE.......................PRENEZ DES VITAMINES OU DES SUBTANCES HALLUCINOGENE POUR CROIRE NAIVEMMENT QUE L ETAT VA METTRE LA MAIN A LA POCHE POUR REANIMER UN DECEDE DEJA ENTERRE !

magbabar

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#7

@seringue

مع أو بدون قسط، النظام التمريض لا
con o sin prima, el orden de enfermería es NO!
amb o sense cotisacio, el ordre d'Infermera es NO
con o senza premio, l'ordine di professione d'infermiera è NON

avec ou sans cotisation,l'ordre c'est NON!!!

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#6

...

indépendant qu'ils disaient....

@ Bistouquette (...??....)
vous vous êtes trompé : vous vouliez sûrement écrire ONI à la place de Résilience

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#5

quel intérêt ?

de garder un ordre morribond, qui ne peut désormais que menacer les infirmiers pour rembourser sa banque, et baisser le pantalon devant le ministère. Ceux qui soutenaient un ordre clamant l'indépendance et le bien être des professionnels peuevtn ils encore s'y retrouver?
Pour les autres, c'est plus clair: pas d'ordre du tout.

nb: pour bistouquette: si vous ne pouvez pas voir resilience en peinture, il y a l'intersyndicale, le CODI, ou la possibilité de vous organiser contre l'ordre avec d'autres collègues.

Bistouquette

Avatar de l'utilisateur

16 commentaires

#4

Encore eux

Tiens,
encore les haineux de chez Résilience à (toujours) commenter le même sujet.

Pauvres petits, ils sont persécutés, mal aimés, on les empêche de travailler, pire, de respirer ![propos modérés]

Vous connaissez la différence entre l'Ordre et Résilience ?
Pour le 1er, c'est l'exploitation de l'infirmier par des infirmiers.

Pour le second, c'est le contraire.

infirmiermasqué

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#3

On prend les mêmes et on continue.

Du côté ordinal c'est le tsunami.
Du côté des contrordistes c'est comme d'habitude : l'envie d'en découdre et de les anéantir.
RESILIENCE est de ceux là.
Avec ou sans cotisation l'ordre infirmier c'est non.
Comme d'habitude.

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#2

copié/collé

avec ou sans cotisation, l'ordre infirmier c'est NON !

qui peut nous en faire des traductions en plusieurs langues européennes ?

comme çà on pourra arroser nos voisins ...

onialapoubelle

Avatar de l'utilisateur

12 commentaires

#1

?

Pourquoi plus maintenant que la semaine passée quand il a envoyé le courrier à Dame Leboeuf ? Jusqu'à preuve du contraire ce n'est pas le rejet de la [propos modérés] qui a motivé la lettre du ministre. Ou alors j'ai raté un épisode.