EN BREF

10 000 signatures pour une pétition contre l'Ordre infirmier

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

Une pétition demandant l'abrogation de l'Ordre National des Infirmiers (ONI) a récolté plus de 10 000 signatures. Elle a été lancée par Les infirmières en colère le 21 juillet 2014 qui soulignent qu'en cas de litige, les tribunaux du peuple suffisent à rendre la justice. Pas besoin des chambres disciplinaires ordinales [...]. L'ordre infirmier est surendetté [...] et est est devenu l'enjeu de pouvoirs politiques et financiers qui n'ont rien à voir avec les intérêts de la profession infirmière. Parmi les signataires, on notera la présence de Didier Borniche, Louis de Funès, Alain Delon, Pépin le Bref ou encore Barack Obama... Cherchez l'erreur !

Creative Commons License

Rédaction Infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier ONI

Publicité

Commentaires (10)

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#8

Aucune séduction.

L'ordre infirmier, à l'image de son peu charismatique président, ne séduit toujours pas la majorité de celles et ceux qui devraient s'y soumettre ; on peut raisonnablement penser que ce n'est pas avec les relances menaçantes actuelles à cotiser que l'amour va naître.

La pétition demandant son abrogation continue de grossir et les élections à venir (dues au camouflet d'avril) ressemblent beaucoup à une désespérée fuite en avant : à suivre...

loulic

Avatar de l'utilisateur

258 commentaires

#7

Kikou LOL.

Il serait sans doute beaucoup plus sain de n'autoriser que les commentaires laudateurs et dithyrambiques !

Comme ça tout le monde serait content et on se ferait des bisouX !

Bernadette Fabregas

Avatar de l'utilisateur

264 commentaires

#6

Et qui n'en veut des ronchons ?

Et qui n'en veut des ronchons qui ne pensent qu'à ronchonner ?

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#5

Qui n'en veut ?

Qui n’en veut ?
Qui n’en veut d’un poste de conseiller qui ne sert à rien ?
Qui n’en veut des réunions loin de chez soi, où la participation est bénévole ?
Qui n’en veut d’une mission qui est de récolter des fonds destinés à rembourser une banque déjà gavée de thunes ?
Qui n’en veut de faire des actions destinées à convertir des consœurs et confrères au dogme ordinal ?
Qui n’en veut d’être sous la coupe « d’élites » très loin du terrain et qui n’ont d’autre but que de maintenir en vie une organisation que la majorité des professionnels refuse ?
Qui n’en veut ?

loulic

Avatar de l'utilisateur

258 commentaires

#4

...

"Parmi les signataires, on notera la présence de Didier Borniche, Louis de Funès, Alain Delon, Pépin le Bref ou encore Barack Obama... Cherchez l'erreur !"

Comme dans toutes les pétitions sur la toile, et ce n'est pas nouveau. Vous découvrez internet ?

Si vous regardez les pétitions pro ordre vous trouverez plusieurs Hitler, Darry Cowl, Lady Di, Louis XVI, …

Lesinfimières

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#3

Lesinfimières Encolère

Certains infirmiers (?) pro ordre clament ici et là que la pétition que nous avons lancé le 21 juillet dernier comporte de faux noms, des pseudos et autres bizarreries : qu'ils commencent donc par cesser de polluer cette liste et après on en rediscutera !
La lâcheté d'affirmer haut et fort leurs convictions pro ordre les obligent à se cacher comme des gamins sur @, attitude puérile et somme toute assez ressemblante à leur situation : NULLE !
Même dans l'adversité ils ne sont pas dignes. Pour mémoire, cette pétition recueille en moyenne 250 à 280 signatures par jour et le moment venu, les signatures "bidon" et déposées par ces mêmes imbéciles seront comptabilisées et remises à leur destinataire !

https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#2

Etonnant

C'est étonnant de la part d'un dirigeant départemental ordinal qui prétend travailler pour l'intérêt supérieur de la profession, de rire (entre deux vomissements) des pitreries de ses amis de l'organisation qui en sont réduits à tenter de décrédibiliser cette pétition.

Ce n'est pas comme ça qu'ils vont racoler des candidats aux élections à leurs cellules inter-paroissiales tant les valeurs qu'ils prétendent défendre sont ridiculisées voire bafouées.

Rien ne va plus dans les sphères ordinales, obligées de mentir en clamant que ces nouvelles élections sont une anticipation à la future loi (?) sur les régions : la baffe était bonne en avril, la prochaine sera encore meilleure !!

vesunna

Avatar de l'utilisateur

52 commentaires

#1

Trop fort

Il y a longtemps que les anti-ordre ne m'avaient pas fait rire autant!