EN BREF

120 millions d'euros pour lutter contre les addictions !

Cet article fait partie du dossier:

Tabacologie

    Précédent Suivant

Les conduites addictives demeurent un problème majeur de société et de santé publique. Chaque année en France le tabac tue 75 000 personnes, l’alcool 41 000 personnes et les drogues illicites 1600. Le tabac et l’alcool sont les premiers facteurs de risque de mortalité évitable. Outre la mortalité associée, les conséquences individuelles, familiales et sociales représentent un lourd tribut.

Aujourd’hui 11,5 millions de Français fument quotidiennement, 10,6 millions ont une consommation d’alcool au-delà des nouveaux repères de consommation à moindre risque. Selon un outil validé de repérage, 25% des usagers de cannabis présentent un risque élevé d’usage problématique soit plus de 1 million de personnes.

C'est pourquoi Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, se félicite de la mise en place du fonds de lutte contre les addictions consacrant 120 millions d’euros pour 2019 à la lutte contre les addictions liées aux substances psychoactives. En effet, ce fond de lutte contre les addictions, créé par la loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) du 28 décembre 2018 et dont la gouvernance a été mise en place par décret le 21 juin 2019, succède au fonds de lutte contre le tabac. 

Ainsi, pour 2019, c’est un budget de 120 millions géré par l’Assurance Maladie qui vient renforcer la mobilisation contre les addictions : 

  • Plus de 46 millions investis dans l’aide à l’arrêt du tabac. 
  • 32 millions pour soutenir des projets en régions. 
  • Près de 18 millions pour les projets nationaux de la société civile. 
  • Plus de 13 millions investis dans la recherche.
  • 11 millions pour la mise en place de nouvelles campagnes de marketing social

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé

Retour au sommaire du dossier Tabacologie

Publicité

Commentaires (0)