EN BREF

2018: une année noire pour la rougeole

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Les chiffres sont sans appel. La rougeole a battu un triste record cette année avec 41 000 cas recensés en Europe par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les six premiers mois de l'année. C'est déjà presque deux fois plus comparé à 2017 sur l'année complète (23 927 cas). En 2016, les voyants semblaient pourtant au vert avec le nombre le plus bas enregistré depuis 2010 : 5 273 cas.

La France n'échappe pas à la propagation de l'épidémie. Sur les 37 cas de décès recensés par l'OMS cette année, trois ont eu lieu dans l'hexagone. La région Nouvelle Aquitaine a été particulièrement touchée. La France figure même parmi les plus mauvais élèves en Europe avec la Russie, la Géorgie, la Grèce, l'Italie, la Serbie et l'Ukraine, pays qui ont tous constaté plus de 1 000 infections sur leur territoire en 2018.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le generaliste.fr

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)