EN BREF

250 infirmiers formés contre la mortalité infantile en Afrique de l'Ouest

L'Organisation ouest-africaine de la Santé (OOAS) va former pour la première fois 250 infirmiers pour lutter contre la mortalité infantile dans six pays d'Afrique où la qualité des soins prodigués au couple mère-enfant reste "un des défis majeurs" : au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, au Mali, en Mauritanie, au Niger ou encore au Tchad. "La formation en master en sciences infirmières et obstétricales ( ...) devrait nous permettre de disposer dans l'ensemble dans ces six pays, d'au moins de 244 infirmiers, maïeuticiens et sages-femmes", a déclaré Jean-Jacques Kablan, coordonnateur de l'OOAS, chargée de la santé au sein de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao).
Cinquante pour cent des cas de mortalité infantile chez les enfants de 0 à 5 ans en Afrique sont dus à la malnutrition, selon l'OOAS. Avec une mortalité infantile de 127 pour 1000, le Niger détient le plus mauvais taux de toute l'Afrique et un des pires du monde.

Lire la suite sur le site VOA Afrique

Publicité

Commentaires (0)