EN BREF

63% des Français ont déjà renoncé à des soins

Près des deux tiers des Français (63%) ont déjà dû renoncer à des soins, soit pour des raisons économiques, soit à cause de la difficulté à obtenir une consultation dans un délai raisonnable, selon un sondage BVA pour France Assos Santé publié dimanche 17 novembre par le JDD. Ce sondage a été effectué en ligne les 5 et 6 novembre dernier auprès de 1002 personnes représentatives de la population française d'après les auteurs. Dans le détail, 44% des personnes interrogées ont évoqué des délais d'attente trop longs pour obtenir un rendez-vous, et 25% un manque de médecins à une distance raisonnable de leur domicile. 41% des personnes interrogées expliquent aussi ce renoncement aux soins par un reste à charge trop important et 30% par l'impossibilité pour eux d'avancer les frais. Au total, 63% des sondés ont renoncé à des soins ou les ont reportés. Les personnes en situation de handicap sont encore plus touchées puisqu'elles sont 77% à avoir renoncé à des soins (74% dans la tranche d'âge des 25-34 ans et 72% chez les personnes dont le revenu mensuel net est inférieur à 1500 euros par mois). Des chiffres qui viennent confirmer le lien entre vulnérabilité économique et accès aux soins", soulignent les auteurs de l'enquête. Au cours des deux dernières années, 17% des personnes interrogées disent s'être rendues aux urgences faute de médecin disponible. 

Tout le détail de ce sondage sur le site de France Assos Santé

Publicité

Commentaires (0)