EN BREF

Agnès Buzyn réunit les acteurs de la santé et du médico-social pour préparer l’hiver

Eviter l'engorgement des structures des urgences à l'approche de l'hiver. C'était l'objectif d'une réunion de travail initiée par la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn et qui a réuni l'ensemble des acteurs de la santé et du secteur médico-social. A cette occasion, il a par exemple été appelé au renforcement des bonnes pratiques pour permettre autant que possible le maintien des personnes âgées sur leur lieu de vie. Ce dernier objectif s’appuie à la fois sur le rôle du médecin coordinateur d’EHPAD, une coopération renforcée entre EHPAD et établissement de santé, mais aussi sur des organisations novatrices comme la présence d’infirmiers de nuit en EHPAD, qui fait l’objet d’expérimentations prometteuses. En clôture de la séance de travail, la ministre a annoncé l’engagement de plusieurs chantiers prioritaires :

  • sur les soins non programmés : ainsi que le prévoit le plan d’accès territorial aux soins, le but est de garantir à la population une réponse aux heures d’ouverture des cabinets de ville, en s’appuyant sur les initiatives professionnelles, avec le lancement d’une mission dédiée.
  • sur l’aval des urgences : 20 millions de Français sont pris en charge chaque année dans les services d’urgence, avec parfois la nécessité d’être hospitalisés par la suite. Ces structures sont souvent en première ligne lors des épidémies hivernales. Des travaux sont à poursuivre pour mieux anticiper les tensions hivernales et, plus généralement, fluidifier le parcours des patients arrivés aux urgences.
  • sur l’organisation des services d’urgence : un chantier spécifique est lancé sur les conditions de fonctionnement des 644 établissements avec services d’urgence, 104 SAMU et 466 SMUR : leur maillage, la gradation de l’accueil et de la prise en charge des patients.

Publicité

Commentaires (0)