EN BREF

Agression par arme à feu sur des internes à Marseille

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Suivant

Il était 22h30, vendredi soir, quand un voisin colérique, âgé de 21 ans, a pris pour cible à la carabine à plomb une cinquantaine d'étudiants en médecine et en pharmacie rassemblés sur la terrasse de l'internat de l'hôpital de la Timone. Après avoir poussé un premier coup de gueule contre le bruit, le jeune majeur vivant à proximité du bâtiment universitaire est passé aux actes. En mode cow-boy : armé d'un fusil de type airsoft, le suspect a arrosé l'esplanade, blessant deux personnes. Imaginez la scène : des futurs professionnels de santé en train de se détendre un vendredi estival qui se retrouvent sous une pluie de plombs, au moins dix selon les constatations policières. Ça n'a pas fait trop de bruit. Mais quand les premiers blessés se sont fait connaître, tout le monde a eu très peur, confie un interne. Forcément, des médecins qui sont dans une ambiance festive et reçoivent des coups de feu, ça fait penser au pire.

Assis sur une des tables au moment de la décharge, deux internes âgés de 25 à 28 ans ont reçu des plombs dans le corps. L'une, souffrant d'une blessure superficielle au dos, a été rapidement prise en charge par ses collègues et transportée aux urgences. L'autre a été plus sérieusement atteint par un projectile qui s'est logé au niveau du cou.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Provence.

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)