EN BREF

"Améliorer la protection des patients dialysés", l'association Renaloo demande des garanties en période de Covid19

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Alors que cette rentrée est marquée par un redémarrage inquiétant de l’épidémie, en particulier dans certaines régions, Renaloo, association de patients (maladies rénales, greffe, dialyse) vient d'adresser un courrier à la Haute autorité de santé, à la Direction générale de l’offre de soins, ainsi qu’à la Société savante de néphrologie, afin d’obtenir des informations sur les mesures et recommandations prévues pour améliorer la protection des patients dialysés, au regard de l’expérience de ces derniers mois. En effet, comme le rappelle l'association, la première phase de l’épidémie a montré qu’ils sont particulièrement vulnérables, à la fois en raison de l’exposition répétée au virus à l’occasion des séances de dialyse, mais aussi parce qu’en cas de contamination, leur mortalité est élevée. Ils ont aussi vécu des pertes de chances importantes, en raison du report de certains soins ou encore de la suspension de l’activité de greffe rénale. Enfin, ils ont été confrontés à une anxiété majeure, encore renforcée par des conditions de traitement dégradées. L'association souhaite donc avoir des garanties sur l'accompagnement attendu en matière de sécurité durant les mois à venir. Quid de la dialyse à domicile, de l'organisation des soins en centre, du dépistage du COVID19 ainsi que des soins de support...  

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)