EN BREF

Amnesty International chiffre à plus de 7 000 le nombre de personnels soignants décédés

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Infirmier, médecin, radiologue, agent d’entretien… Le site Medscape.com actualise une sorte de mémorial pour rendre hommage aux soignants et aux personnels de santé en première ligne.

Dans son dernier rapport, Amnesty International estimait que plus de 7 000 soignants étaient morts dans le monde des suites d’une infection au Covid-19, une crise d’une ampleur phénoménale. Alors qu’à la mi-juillet, ce nombre était de 3 000, cela signifie qu’en deux mois, le nombre de décès de soignants a plus que doublé. Au moment où la pandémie régressait un peu en France, elle explosait au Mexique, au Brésil, aux Etats Unis et dans d’autres pays, ce qui explique cette augmentation importante du nombre de décès chez les soignants, qui ont perdu leur vie pour avoir simplement fait leur travail, avance Camille Dechambre, d’Amnesty International.

1320 morts au Mexique, 1 077 aux Etats-Unis, 634 au Brésil, 188 en Italie… la liste présentée dans ce rapport concerne 63 pays est dévoilent des chiffres sans équivoque. Pour autant, ceux-ci sont probablement sous-évalués dans la mesure les données acquises ne sont pas exhaustives. En France, par exemple, le total atteindrait 27 morts. Alors que le site Medscape compte 27 décès pour la France, Santé publique France n’en annonce que 16. Or, dans le cadre de notre enquête, la Caisse autonome de retraite des médecins de France signalait déjà 26 décès, précise Camille Dechambre.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Monde

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)