EN BREF

Annoncée par E.Macron, la vaccination anti Covid des ados est recommandée par la HAS

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Après le feu vert de l’Agence européenne des médicaments (EMA) concernant l’utilisation du vaccin Pfizer/BioNTech pour les 12-15 ans, La Haute autorité de santé (HAS) a rendu son avis ce jeudi, au lendemain de l’annonce d’Emmanuel Macron : Nous avons décidé à partir du 15 juin de commencer à ouvrir la vaccination aux 12-18 ans. En visite à Saint-Cirq-Lapopie (Lot), le président a expliqué que la décision de lancer la vaccination des adolescents avait été prise au cours du conseil de défense qui s’était tenu dans la matinée à l’Elysée. Ce jeudi matin, la vaccination des plus jeunes était au cœur de la conférence de presse tenue par l'agence sanitaire. La Haute Autorité de Santé préconise d’ouvrir la vaccination aux 12-15 ans, a déclaré le Pr Dominique Le Guludec, sa présidente. Pour elle, il existe un bénéfice individuel direct et indirect ainsi qu’un bénéfice collectif de la vaccination des adolescents contre le Covid. Elle recommande d’ouvrir très rapidement la vaccination aux adolescents souffrant de comorbidités graves ou vivant avec des personnes immunodéprimées sévères qui n’ont pas été vaccinées. Selon la HAS, la vaccination des adolescents permettra de diminuer la circulation virale, de retrouver une vie sociale plus normale et de maintenir leur accès à l’éducation, en évitant notamment la fermeture de classes dans les établissements scolaires. Dans un second temps et dès que la couverture vaccinale de la population adulte sera suffisamment avancée, elle préconise de la généraliser à cette tranche d’âge.

La Rédaction Infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)