EN BREF

Appels d'urgence : les secours vont devoir revoir leur nombre d'interventions

Impactés par les mesures d'économie budgétaires, les secours français sont appelés à encore mieux rationaliser leurs réponses aux appels d'urgence. C'est ce que préconise un rapport commandé en octobre 2013 par les ministères de l'Intérieur et de la Santé et que Lefigaro.fr a pu consulter. Tout en faisant état de « restrictions de ressources inévitables et durables », le document appelle à une réduction des motifs de sortie des ambulances des sapeurs-pompiers.

La suite est à lire sur lefigaro.fr

Publicité

Commentaires (3)

loulic

Avatar de l'utilisateur

258 commentaires

#3

commentaires

Il est toujours aussi effrayant de lire les commentaires des lecteurs du figaro, où l'ignoble et ouvertement raciste le dispute à l'abject.

loulic

Avatar de l'utilisateur

258 commentaires

#2

Privatisation.

En filigrane c'est surtout ça qui transparait.

Les interventions qui ne seront plus faites par les pompiers seront attribués aux privés.

dino

Avatar de l'utilisateur

320 commentaires

#1

Faut voir...

Effectivement, il y a peut-être moyen de faire des économies : le gamin que quatre pompiers vont chercher à l'école car il s'est tordu la cheville en faisant du sport, ou dans un autre registre le SMUR qui intervient pour un vieillard en fin de vie (plus pour l'entourage que pour la personne elle-même), etc... cela dit, il faut essayer de ne pas passer non plus d'un extrême à l'autre...