EN BREF

AstraZeneca: les moins de 55 ans auront un autre vaccin pour la deuxième dose

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Les moins de 55 ans vaccinés contre le Covid-19 avec une première dose d'AstraZeneca (récemment rebaptisé VAXZEVRIA) recevront leur deuxième dose avec un autre vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna), a annoncé ce vendredi la Haute autorité de santé (HAS). Selon elle, cette mesure concerne plus de 500 000 personnes en France. Le 19 mars dernier, la HAS avait suspendu le vaccin AstraZeneca pour les moins de 55 ans, en raison de remontées de cas d’événements thromboemboliques de localisations inhabituelles, prenant ainsi compte du signal rapporté par l’Agence européenne du médicament (EMA). La HAS recommande de mettre en place très rapidement une étude pour évaluer en vie réelle la réponse immunitaire conférée par le schéma de vaccination mixte recommandé ainsi qu’un suivi spécifique de pharmacovigilance des personnes vaccinées par le vaccin VAXZEVRIA puis par un vaccin à ARNm. Le parquet de Saint-Brieuc a indiqué ce vendredi avoir ouvert une enquête pour recherche des causes de la mort après le décès d'un homme de 42 ans qui avait reçu une dose du vaccin AstraZeneca. De son côté, l'OMS a réitéré ce vendredi qu'elle ne pouvait, faute de données adéquates, faire de recommandation sur un changement de vaccin anti-Covid entre deux doses. Il n'y a pas de données adéquates pour dire si c'est quelque chose qui peut être fait. Les experts de l'organisation ont donc conclu que l'interchangeabilité des vaccins n'est pas quelque chose qu'ils pouvaient recommander à ce stade, a déclaré Margaret Harris, porte-parole de l'OMS, lors du briefing régulier de l'ONU à Genève.

La Rédaction Infirmiers.com, avec AFP

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)