EN BREF

Attentats du 13 novembre : des recherches sur les mémoires traumatiques

Quelles sont les conséquences des attentats de Paris du 13 novembre 2015 sur la construction et l'articulation des mémoires individuelles et collectives dans le temps ? C'est l'une des questions sur lesquelles se penche le nouveau programme « 13-Novembre », porté par le CNRS, l'Inserm et l’Université d'HéSam et de nombreux autres partenaires. Des sciences humaines et sociales aux neurosciences, ce programme pluridisciplinaire, innovant et de grande ampleur, analysera les témoignages de 1000 personnes volontaires filmées à quatre reprises en 10 ans. En outre, 180 d'entre eux effectueront des IRM cérébraux et des entretiens dans le cadre de l'étude biomédicale « Remember » sur les états de stress post-traumatique. L'objectif est de mieux comprendre les capacités qu'ont ou non les sujets à contrôler les intrusions, ces images et pensées qui s'imposent à eux et dont ils n'arrivent pas à se détacher ainsi que les manifestations biologiques de la résilience qui permet de lutter contre cet état.

Creative Commons License

Publicité

Commentaires (0)