EN BREF

Attractivité de la pratique avancée : l'UNIPA attend des grilles indiciaires "revues à la hausse"

Une nette revalorisation des grilles indiciaires, à hauteur de leur niveau de formation et de responsabilité. Voici ce qu'attendent les IPA, affirme l'Union Nationale des Infirmiers en Pratique Avancée (UNIPA) dans un communiqué publié sur Twitter le 21 février, insatisfaite des grilles indiciaires parues le 12 mars 2020 et déjà dénoncées par les IPA car jugées inadéquates avec les responsabilités qui leur sont imputablesPour l'UNIPA, cette augmentation substantielle des grilles indiciaires des IPA de la fonction publique permettrait une juste reconnaissance du métier et favoriserait dans le même temps l'attractivité d'un secteur menacé par la désertion des professionnels de santé. La fuite des professionnels de santé de la fonction publique hospitalière est déjà une réalité, souligne l'UNIPA, avant d'en appeler à l'action : un véritable engagement politique doit se traduire dans les faits pour permettre le développement de la pratique avancée et l’exercice de 5 000 professionnels d’ici 2023, comme annoncé par le gouvernement. C’est un enjeu d’attractivité et de reconnaissance de la profession infirmière dans le système de santé français. Ce communiqué intervient alors que le Sénat a raboté la loi dite "Rist" et fait la part belle à la pratique avancée, le 18 février dernier

Publicité

Commentaires (0)