EN BREF

"Aux actes... car les paroles ne suffisent plus"

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Hier au soir, Emmanuel Macron, Président de la République, a pris la parole pour la 4ème fois depuis le début de la crise sanitaire. Céline Laville, présidente de la Coordination nationale infirmière (CNI) réagit par communiqué du jour. Voilà plus de deux mois que nous sommes sur le front, lors de chacune des interventions des membres du gouvernement, le professionnalisme, le courage, l'investissement, la valeur et l’extrême nécessité des professionnels de santé ont été salués, voilà plusieurs fois également qu’est évoquée la nécessité de revalorisations salariales de ces professionnels “que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal”. Alors nous prenons acte de ces paroles, mais aujourd’hui nous affirmons haut et fort que ce n’est pas le jour d’après qu’il faut envisager cette reconnaissance déjà trop tardive. Cela fait des années que nous dénonçons les manques de moyens humains et matériels dans notre système de santé, il est plus que temps de le reconnaître, alors passez des paroles aux actes et dès maintenant revalorisez les salaires de ces professionnels qui, aujourd’hui, tiennent la France debout.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)