EN BREF

Les bactéries aiment les stéthoscopes ...

Cet article fait partie du dossier :

Hygiène hospitalière

    Précédent Suivant

Une étude menée dans un hôpital montre que les stéthoscopes utilisés par les praticiens de santé ne sont pas assez bien nettoyés par la suite, ce qui favorise la prolifération de nombreuses bactéries. Or, certaines d'entre elles sont connues pour être à l'origine d'infections nosocomiales. Cette étude souligne l'importance de respecter des procédures rigoureuses de contrôle des infections, notamment d'adhérer pleinement aux procédures de décontamination recommandées par le CDC (Centers for Disease Control) entre chaque patient, ou d'utiliser des stéthoscopes à usage unique conservés dans les chambres, explique le Pr Ronald Collman, auteur principal de l’étude. Pour en venir à cette conclusion, les chercheurs ont dressé un tableau complet des bactéries présentes sur des stéthoscopes utilisés dans une unité de soins intensifs, comprenant 20 stéthoscopes réutilisables traditionnels, 20 stéthoscopes jetables à usage unique et 10 stéthoscopes jetables à usage unique non utilisés.

La suite est à lire sur santemagazine.fr

Retour au sommaire du dossier Hygiène hospitalière

Publicité

Commentaires (0)