EN BREF

Les blessures cutanées peuvent-elles être indolores ?

Cet article fait partie du dossier :

Douleur

    Précédent Suivant

En cas de certaines blessures cutanées, il existerait un mécanisme antalgique qui limite la transmission du message douloureux au cerveau. Décrypter ce mécanisme pourrait aider au développement de molécules antidouleur.

Lorsque l'organisme présente des lésions cutanées, les terminaisons nerveuses envoient un message au cerveau qui génère la sensation de douleur. Mais à l'occasion d'une étude portant sur des patients atteints d'ulcère de buruli, une maladie tropicale qui provoque des ulcérations cutanées, les équipes de chercheurs de l'Inserm de Lille et d'Angers se sont aperçus que malgré la gravité de ces blessures cutanées, elles semblaient moins douloureuses que des égratignures.

Lire la suite sur topsante.com

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)