EN BREF

Cancers : +45% de cas chez les femmes depuis 1990

Cancers : un rapport de Santé publique France et de l’Institut national du cancer (INCA) met en évidence une augmentation de 45 % de l’incidence chez la femme et de 6 % chez l’homme depuis 1990, abstraction faite de l’augmentation de la population et de son vieillissement. La mortalité a, elle, enregistré une baisse relative. Dans le détail, quelque 382 000 nouveaux cas de cancers de tous ­types se sont déclarés, dont 204 600 chez les hommes, et 177 400 chez les femmes, en France métropolitaine, en 2018. Le nombre de décès par cancer cette même année est estimé à 157 400, dont 89 600 pour les hommes et 67 800 chez les femmes. 

Les femmes, surtout payent un lourd tribut puisque l’un des éléments les plus notables de cette étude est la forte hausse de l’incidence et de la mortalité par cancers du poumon chez la femme, respectivement de 5,3 % et 3,5 % par an ­depuis 1990, une augmentation qui s'explique (notamment) par la hausse de consommation du tabac par les femmes depuis les années 60. L'étude met aussi en évidence une forte augmentation des cancers du sein. Pour 2018, le nombre de nouveaux cas estimés de cette ­tumeur est de 58 459, soit presque deux fois plus qu’en 1990. Les auteurs du rapport mettent en avant l’évolution défavorable au fil des générations de facteurs de risque connus : des facteurs hormonaux et reproductifs, l'abus d'alcool et la prévalence de l’obésité, notamment.

Plus d'infos sur le site de l'Institut National du Cancer 

Publicité

Commentaires (0)