Canicule : des ouvertures "sauvages" de bouches à incendie problématiques

Un millier d'ouvertures sauvages de bouches à incendie ont été recensées à Paris et dans les trois départements de Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine et Val-de-Marne depuis l'épisode de canicule dimanche, ont fait savoir les sapeurs-pompiers ce jeudi 22 juin. Ces ouvertures pour se rafraichir ne sont pourtant pas sans conséquences. Elles présentent même de nombreux risques pour la sécurité : les pompiers enregistrent ainsi de nombreux appels à ce sujet alors que les fermetures de ces bouches ne sont pas de leur ressort mais de celui des mairies d'arrondissement ou de commune. Au delà de ces appels qui encombrent les lignes téléphoniques, ces ouvertures de bouches créent une pénurie d'eau pour les intervention incendie. Enfin les pompiers mettent en avant un risque électrique (si l'eau venait à toucher des lignes ou des installations électriques notamment).

Lire la suite sur le site Europe1.fr 

Publicité

Commentaires (0)