EN BREF

Cannabis à usage médical en France : les conditions de l’expérimentation se précisent

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a initié les travaux sur le cannabis à usage médical en septembre 2018 par la création d’un comité scientifique sur l’évaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise à disposition du cannabis à usage thérapeutique en France. Il a été jugé pertinent pour les patients dans certaines situations cliniques et en cas de soulagement insuffisant ou d’une mauvaise tolérance des thérapeutiques accessibles, qu’elles soient ou non médicamenteuses. Cet usage est à envisager en complément ou en remplacement de certaines thérapeutiques.

Par communiqué en date du 28 janvier, l'ANSM fait savoir que les experts du Comité scientifique temporaire (CST) "mise en œuvre de l'expérimentation du cannabis médical en France" qui se réunit depuis octobre 2019 à l’ANSM ont déterminé les conditions nécessaires à la mise en pratique de l’expérimentation du cannabis médical en France. Cela concerne les spécifications des produits qui seront utilisés, la formation des professionnels de santé qui les prescriront et les délivreront ainsi que les conditions du suivi des patients. Ces conditions d’expérimentation sont d’ores et déjà consultables. Elles constituent le socle des cahiers des charges permettant de candidater à l’expérimentation prévue en septembre 2020. Les cahiers des charges seront prochainement publiés sur le site internet de l’ANSM.

Lire pour aller plus loin

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)