EN BREF

Le Centre Hospitalier de Créteil teste les micro-siestes

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

Dans le cadre de sa politique de Qualité de Vie au Travail (QVT), le Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC) se dote de deux cocons de micro-siestes. Le personnel pourra ainsi profiter d’un espace de prise de distance face aux situations de conflictualité et de prises en charge complexes ou d’une période de méditation pleine conscience durant leur poste de travail.

Etat de fatigue et de stress, vigilance, somnolence, journées chargées etc. sont autant de facteurs sur lesquels peut influer la micro-sieste. Le principe de ces cocons est d’offrir un espace de récupération individuel d’une dizaine de minutes, par la pratique de la méditation et de techniques issues de la sophrologie. Avant chaque utilisation, une réservation est effectuée via une plateforme en ligne. Une fois dans le cocon, pour maximiser son temps de récupération et aider au lâcher-prise, différents audios à charger sont disponibles avec une application. Réalisés par des sophrologues, ils permettent de favoriser le lâcher-prise et de se recentrer sur soi-même en quelques minutes.

Pour démarrer l’expérimentation le CHIC a retenu deux services pour accueillir les cocons : le service de pneumologie et les urgences adultes et pédiatriques, particulièrement exposés aux risques précités. Afin de faciliter la mise en place du projet dans les services et permettre son évaluation, des volontaires testeront les cocons régulièrement et feront un retour d’expérience au Département QVT grâce à des questionnaires et à des entretiens individuels avec la psychologue du travail du CHIC.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)