EN BREF

Patrick Chamboredon élu à la tête du Comité de Liaison des Institutions Ordinales

Cet article fait partie du dossier :

ONI

    Précédent Suivant

Elu à la tête de l'Ordre National des Infirmiers (ONI) en décembre 2017, Patrick Chamboredon endosse, trois ans après, un nouveau titre : celui de Président du Comité de Liaison des Institutions Ordinales (CLIO). Le Comité est une association qui réunit depuis près de 40 ans les 16 institutions professionnelles réglementées instituées en ordre, représentées au sein de trois collèges : les professions techniques et du cadre de vie, les professions juridiques et judiciaires et les professions de santé. Ces institutions professionnelles règlementées ont reçu de la loi la mission de réguler l’exercice de leur profession. Né en 1967 et diplômé de l’IFSI de Sainte-Marguerite à Marseille, Patrick Chamboredon est infirmier en hémodialyse à l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille. Avant d'accéder à la Présidence de l'Ordre, il avait été élu en 2009 en région PACA. Je remercie mes pairs pour leur confiance. Je tiens à m’inscrire dans la continuité des travaux de mes deux prédécesseurs, Marie-Aimée Peyron et Jean-François Dalbin pour promouvoir nos professions et démontrer le rôle capital joué par les Ordres, a fortiori dans cette période de crise. Je crois en effet que nos métiers sont porteurs de cohésion républicaine et garants du lien social sur tout le territoire, a déclaré Patrick Chamboredon. Fraîchement élu, il envisage d'ores et déjà en priorité de s’engager au service de l’égalité hommes - femmes au sein des ordres professionnels et de valoriser la contribution des professions réglementées organisées en un Ordre professionnel dans le contexte de crise et de relance économique du pays. Au second trimestre 2021, le CLIO organisera un colloque sur la question centrale du secret professionnel ; entre-temps en mars prochain, les résultats du scrutin national de l'Ordre auront été dévoilés.

Retour au sommaire du dossier ONI

Publicité

Commentaires (3)

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#6

On est heureux pour vous, Monsieur Chamboredon

Bonsoir Monsieur CHAMBOREDON,

Que comptez-vous faire pour contribuer à l'amélioration des conditions de travail dans les lieux de soins, que ce soit dans les hôpitaux, EHPAD et autres lieux de soins ?

Que comptez-vous faire pour soutenir les soignants qui traversent une période douloureuse et empêcher les démissions ?

Dernière question, et ce n'est pas une blague, même si j'aime taquiner mon entourage. Ne pensez-vous pas, qu'obliger les soignants à s'inscrire à votre ordre est totalement improductif compte tenu de la légitimité de votre institution ? (Un exemple chiffré pour appuyer mes propos, source actusoins : Lors du scrutin de 2017, seulement 22 400 des 212 000 inscrits avaient rempli leur devoir citoyen, et le taux de participation avait péniblement atteint les 10,4 %. Cette année, les listes électorales ont gonflé, sous l’effet de l’inscription obligatoire)

.....10,4%..... ouah, j'appelle ça un plébiscite dites moi !!!

Phil

Avatar de l'utilisateur

39 commentaires

#5

Grotesque

et inutile mascarade...

binoute1

Avatar de l'utilisateur

644 commentaires

#1

donc

encore un mandat, donc encore moins de temps en proportion pour tous ses mandats !
Bravo !

Sinon pourquoi des majuscules sur des noms communs ?