EN BREF

Compiègne : Un hôpital virtuel pour former les étudiants infirmiers

Fini de torturer les camarades de classe. Fini les manipulations sans réaction du cobaye en plastique. Désormais, les élèves de l’Institut de formation en soins infirmiers (Ifsi) de Compiègne se frotteront à un tout nouveau mannequin, placé sous monitoring et capable de réagir aux soins qu’il reçoit. L’objectif est de reproduire les événements que pourront rencontrer nos élèves à l’hôpital, explique Jean-Marie Dessuille, formateur. Ils doivent analyser et agir en situation devant des problèmes, du plus simple au plus compliqué. La trame du cours est ainsi toujours identique. L’étudiant entre dans la chambre d’hôpital. Du mannequin patient, il ne connaît que le strict nécessaire : la raison de son hospitalisation et les soins à lui prodiguer. Le futur infirmier pose alors les questions de routine. Des réponses lui sont apportées par le formateur, installé dans une pièce attenante mais disposant de caméras pour juger son élève et de quoi communiquer avec lui. Puis, selon le cours du jour, le mannequin réagit plus ou moins bien aux soins prodigués. D’une banale toux à l’arrêt cardiaque. A l’étudiant de trouver le remède.

Lire la suite sur leparisien.fr

Publicité

Commentaires (0)