EN BREF

Congé paternité : il sera allongé en cas d'hospitalisation de l'enfant à la naissance

    Suivant

Le congé paternité est toujours bien plus court que le congé maternité en France. Or, l’hospitalisation immédiate d’un enfant à la naissance, par exemple dans le cas d’un enfant né prématuré, est une situation délicate pour les familles concernées. Elle nécessite souvent une mobilisation des deux parents difficile à concilier avec la reprise d’une activité professionnelle, en particulier pour les pères. Le gouvernement annonce donc l'allongement du congé paternité jusqu'à 30 jours consécutifs en plus des 11 jours de congé paternité (ou 18 jours en cas de naissances multiples) et des trois jours de naissance pour les salariés en cas d’hospitalisation de l’enfant dans les unités de soins de néonatalogie ainsi que dans les unités de réanimation néonatale. Cette mesure, issue d'un amendement gouvernemental au projet de loi de finance de la sécurité sociale 2019, avait été votée à l'unanimité par les députés et sera effective dès le 1er juillet prochain. Pour bénéficier de ce congé, le père doit présenter un document justifiant de l'hospitalisation de l'enfant à son employeur ou à la sécurité sociale.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)