EN BREF

Contre les bactéries, un poing cogné plutôt qu'une main serrée

En moins d'un an, au moins trois articles scientifiques ont conseillé d'abandonner la poignée de main, source de contamination bactérienne, au profit d'autres saluts moins usuels, comme le « check ».

C'est devenu la signature de Barack Obama, dont le potentiel «cool» n'est plus à démontrer, tout président qu'il est. Le «fist bump», que l'on pourrait traduire par un «poing cogné», consiste, comme son nom l'indique, à saluer son interlocuteur par un contact entre poings serrés, au niveau de la jointure des doigts. Plutôt prisé des jeunes, qui l'appellent également «check», il est en train de rallier un public inattendu : les médecins hygiénistes.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Publicité

Commentaires (0)